Grand stade : le projet de Décines n’est pas nécessaire pour l’Euro 2016 estiment les opposants


Les arguments environnementaux ne sont pas les seuls que mettent dans la balance les opposants au Grand Stade de l'OL à Décines. Les opposants estiment que le projet manque plus que jamais de crédibilité sur le plan financier.
Les opposantsau projet de Grand Stade de l’Olympique Lyonnais à Décines, qui mettent en avant les arguments environnementaux, en particulier les problèmes de déplacements et la perte de dizaine d’hectares de terres agricoles, estiment aussi que le président de l’Olympique Lyonnais exerce des pressions intolérables sur les élus en menaçant de retirer la participation de l’OL du projet.
Joël Dubos, qui anime un collectif d’associations mobilisées sur les questions de transport et d’environnement, rapproche les propos du président de l’OL Jean Michel Aulas, qui menace de se retirer de la menace exprimée par Gérard Collomb d’un abandon du projet par le club.
Or, explique Joël Dubos, « le stade de Décines n’est pas indispensable pour l’Euro2016 ! Mr MARZELLO ALLECA, responsable de l’Euro à l’UEFA, que nous avons directement interrogé sur la question de savoir si Lyon serait exclu des compétitions au cas où Décines ne se réaliserait pas, a eu cette réponse rassurante : « les lieux des rencontres pour l’Euro2016 sont choisis sur toute une série de critères. Les installations sportives n’en sont qu’un élément parmi d’autres. Si un changement devait intervenir, c’est à la fédération du pays hôte, en l’occurrence la FFF qu’il appartient de le soumettre aux instances internationales. »
Gerland pourrait faire l’affaire
En l’absence de stade à DECINES, la Fédération française de Football pourrait très bien présenter Gerland pour la tenue de quelques matches à Lyon.  » Gerland est un stade quatre étoiles, alors que les plus grands stades sont cinq étoiles » précise Joël Dubos. Les partisans de Gerland soulignent la très bonne desserte de Gerland par les transports en commun (y compris pour des spectateurs venant de l’extérieur de Lyon. Gerland peut aussi offrir des capacités d’investissement en matière hôtelière et commerciale.

La critique sur le projet comporte un aspect financier, exprimé par Jean Murard , Président de Déplacements Citoyens (Lyon), association membre du collectif « Les Gones pour Gerland». Ce spécialiste des questions financières estime que le président de l’Olympique lyonnais ne donne pas une vision exacte des possibilités financières du Club de Football en expliquant que ce dernier pourrait financer un tiers des quelque 450 millions à trouver pour le projet OL Land. Les fonds propres du club étaient bien de 130,8 millions au 30 juin 2010, contre 167,8 millions au 30 juin 2009, mais la trésorerie (créances à recevoir à moins d’un an, moins dettes à payer à moins d’un an ( est passée de + 106,3 au 30/6/08 à 89 millions d’euros, au 30 juin 2009, et à moins 5 millions au 30 juin 2010. Pour Jean Murard, « la demande d’intérêt général formulée par le groupe O.L. pour son projet, sur la base des données de 2008, n’a plus aucune crédibilité. »

Enfin, les critiques portent sur les faiblesses juridiques d’un dossier énorme, jamais intégré dans les schémas de développement de l’agglomération, qui est adapté aux désirs d’un investisseur, sans passage par une mise en concurrence. Une déclaration d’intérêt général, obtenue difficilement, aurait du mal à franchir des procédures d’autant plus inévitables qu’une adoption créerait un dangereux précédent.
michel.deprost@enviscope.com





Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Sommet franco-italien sous surveillance a Lyon

Le sommet franco-italien consacré principalement à la liaison ferroviaire transalpine s’est ouvert ce lundi matin à la Prefecture de la Région Rhone-Alpes, à Lyon. Francois Hollande s’est d’abord entretenu avec le Préfet de Région, puis avec des élus regionaux, avant d’accueillir le Premier ministre italien, Mario Monti, peu avant-midi. Les deux responsables d’exécutifs se sont […]


Le prix du gaz grimpe au sud de la France

Hausse des prix en Asie, baisse des livraisons algériennes et températures en baisse: le prix du gaz au sud de la France décolle.


Watt et Moi avec Grand Lyon Habitat et ERDF: les consommateurs veulent apprendre à économiser l’électricité

Lancé en mai 2012 par GRANDLYON HABITAT et ERDF auprès d’un millier de locataires du bailleur social lyonnais,  Watt & Moi est un site internet qui leur permet de suivre leur consommation et de se comparer à des locataires qui leur ressemblent.


En Isère, la certification  » Bois des Alpes  » fait école

Après l’inauguration de l’école de La-Rivière la semaine précédente, a été inaugurée dans le Trièves, ce vendredi 29 novembre la deuxième maison du Conseil général de l’Isère construite en bois certifié  » Bois des Alpes « . Deux ouvrages faisant partie des 20 bâtiments pilotes, dont le rôle est de promouvoir cette nouvelle certification.


Piles et accumulateurs : Screlec doit accroitre la collecte

Screlec, éco-organisme en charge de la collecte des piles et accumulateurs, doit faire passer la collecte et la valorisation de 35 à 45% pour être en ligne avec les objectifs européens.


La baisse des budgets d’Etat touche la recherche

La réduction du budget de l’Etat entraine des baisses de budgets pour les universités et organismes de recherche. Ce vendredi, des personnels de l’IRSTEA , recherche en environnement et agriculture, ont manifesté à Villeurbanne.


La Presse Régionale d’Information en Ligne interroge ses lecteurs

L’association de la Presse Régionale d’Information en Ligne, lance une enquête pour mieux connaitre ses lecteurs.


IRSTEA à Villeurbanne: des recherches sur l’écologie aquatique

Le centre IRTSEA de la Cité lyonnaise de l’Environnement et de l’Analyse,à Villeurbanne est spécialisé dans l’étude des perturbations chimiques et physiques des milieux aquatiques.


CLEA, Cité Lyonnaise de l’Environnement et de l’Analyse, 500 chercheurs pour un centre de niveau européen

CLEA, Cité Lyonnaise de l’Environnement et de l’Analyse, inaugurée ce vendredi par Geneviève Fioraso, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, est un entre de recherche de niveau européen dans les domaines de la gestion de l’eau et en sciences analytiques.


Pollutec : ECM Technologies obtient le prix du groupement à l’export

Avec trois autres éco-entreprises, la société grenobloise a été distinguée par les Trophées export des éco-entreprises, remis sur le salon Pollutec Horizons ce vendredi 6 décembre par l’Ademe, Bpifrance et Ubifrance.


AREVA a renforcé son implantation à Lyon

AREVA a renforcé son implantation à Lyon, notamment ses moyens  pour le futur réacteur ASTRID. Le groupe public emploie 1300 personnes dans le quartier de la Part-Dieu en lien avec les sites industriels de Bourgogne.


Le pôle de compétitivité Axelera veut devenir une usine à produits

Bruno Allenet, président d’Axelera, a fait dans le cadre du salon Pollutec le bilan de l’exercice écoulé et, après avoir revu la stratégie du pôle, lancé sa « feuille de route 3.0 » : passer du mode projets à l’usine à produits. C’était l’occasion pour plusieurs PME et porteurs de projets de se présenter.


Luminaires led : PISEO et LCIE Bureau Veritas proposent une certification

Face à une offre abondante, de qualité variable, PISEO et LCIE Bureau Veritas, proposent une certification de la performance des luminaires, en complément du volet sécurité.


La France reste en retard pour l’hydrogène

Sur Pollutec Horizons, l’Association Française de l’Hydrogène et de la Pile à Combustible a de nouveau souligné le retard français pour l’utilisation de ce vecteur propre. La Vallée de la Chimie serait adaptée pour accueillir une station de distribution d’hydrogène.


Stockage d’énergie: des pistes à long terme

Pour le stockage fixe d’énergie, il convient de mener encore des recherches, de lancer des programmes. Les Zones non raccordées Insulaires doivent servir de champ d’expérimentation.