Hausse du prix du diesel : un air plus respirable


Vécus par l’automobiliste comme une hausse de plus, les 2 centimes de taxe additionnelle vont-ils encourager les propriétaires de voiture à abandonner le diesel ? En tout cas France Nature Environnement, relayée par l’Apie en Isère, rappelle tous les dégâts causés par le diesel.

Le Gouvernement vient d’annoncer une augmentation de 2 centimes du prix du diesel à la pompe. Est-ce vraiment une mauvaise nouvelle ? Pas si sûr ! Avec une économie nationale en crise et une urgence sanitaire en marche du fait de la pollution de l’air, certaines nouvelles sont bien meilleures que ce qu’il n’y paraît. Explications de France Nature Environnement (FNE).

Rendez-nous notre air

Depuis 1988, plus de cinquante études épidémiologiques [1] sont venues renseigner les effets délétères des polluants émis par les véhicules diesel sur notre santé et la qualité de l’air que l’on respire ne s’améliore pourtant pas. 42 000 morts prématurées chaque année en France du fait de la pollution aux particules fines, dont plus de la moitié des rejets est attribuable au diesel. L’Organisation Mondiale de la Santé déclare même les gaz d’échappement diesel comme des cancérogènes certains pour l’homme [2]. Que faudra-t-il de plus pour que l’urgence sanitaire provoquée par la pollution de l’air soit enfin traitée ?

Rendez-nous aussi notre argent

Au-delà des effets sanitaires conséquents de la pollution de l’air, il y a le coût du système « tout diesel » aujourd’hui porté par la France. La différence de taxation entre l’essence et le diesel représente plus de 7 milliards de pertes de recettes par an pour l’Etat français et ce n’est pas tout. La filière de raffinage français est incapable d’absorber la demande au sein de l’hexagone, raison pour laquelle le diesel pèse plus de 16 milliards d’euros d’importation dans l’économie française. Cette fiscalité diesel à la française est vivement critiquée par FNE, mais nous ne sommes pas les seuls. C’est en effet aussi l’avis de l’OCDE, du FMI ou encore du Comité d’évaluation des dépenses fiscales et niches sociales [3]. Les coûts sanitaires de la pollution de l’air, dont le diesel est pour une bonne part responsable, sont eux de 20 à 30 milliards d’euros par an, soit environ 450 euros par habitant et par an pour l’année 2000 [4].

Une fausse compensation à l’Ecotaxe

En application des dispositions spécifiques au transport routier de marchandises, le tarif applicable au gazole utilisé par les poids lourds est plafonné dans le cadre de décrets régissant le transport routier. Les professionnels ont d’ailleurs été très actifs depuis plusieurs mois pour maintenir ce système dérogatoire. Conclusion : le transport routier n’est pas concerné par cette augmentation du prix du diesel.

Pour Michel Dubromel, responsable transports et mobilités durables : « A l’heure où tous les citoyens sont soumis à une contribution d’intérêt général, il est scandaleux que ces derniers soient condamnés à payer alors qu’un secteur économique contribuant largement aux émissions de particules fines, est exempté. »

Pour Denez L’Hostis, président de FNE : « Aujourd’hui, alors que plus de 60% du parc français roule au diesel, il est temps d’agir ! Agir sur la fiscalité du diesel aujourd’hui c’est protéger la santé et le porte-monnaie des Français, mais c’est aussi avancer vers un modèle de mobilité plus vertueux. Il faudra que ce premier pas fasse l’objet d’une vraie prise de conscience qui nous amènera à repenser notre politique transport… »

_______________________________________________________________

[1] Etude CAFE CBA baselineanalysis 2000 to 2020, 2005 + étude EnvironementalHealth Perspectives USA 2012,…

[2] http://www.iarc.fr/fr/media-centre/pr/2012/pdfs/pr213_F.pdf

[3] Avis août 2011

[4] Etude Commissariat général au développement durable (CGDD) estimant le coût pour le système de soins en France entre 0,7 à 1,7 milliard d’euros par an et estimé entre 20 à 30 milliards par an en tenant compte de la mortalité et des coûts économiques.





Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La forêt française, énorme gisement d’énergie verte

La méthanation permet d’utiliser l’énergie tirée du bois avec un rendement meilleur que celui de la combustion et dans de bonnes conditions environnementales. Mais la ressource forestière de l’Hexagone doit être mobilisée.


ENGIE inaugure GAYA, première plateforme de gazéification de biomasse sèche en Europe

ENGIE a inauguré à Saint-Fons, Rhône,  GAYA, la première plateforme européenne de production de méthane renouvelable à partir de biomasse sèche. GAYA est la première plate-forme, semi-industrielle à vocation de recherche, de production de méthane renouvelable à partir de biomasse sèche en Europe. GAYA lancé à la suite d’un appel à manifestation d’intérêt de l’ADEME en […]


Méthanation : un procédé efficace et propre

Le procédé de gazéification mis en oeuvre par la plate-forme Gaya, est à la fois plus performant au total que les procédés de combustion, et plus respectueux de l’environnement.


INDRA Automobile Recycling et Renault développent l’utilisation des pièces de réemploi

A l’occasion du salon Equip’Auto 2017, INDRA Automobile Recycling  ouvre son système PRECIS à  Solution Alternative Occasion, l’application Renault permettant au réseau du constructeur d’assurer son approvisionnement en pièces de réemploi.


Vers 200 unités de méthanation de méthane vert en France

La France revoir à la hausse ses objectifs en matière de biométhane renouvelable.


Bientôt une gouvernance unique du bassin versant de l’Isère

Une association va réunir les gestionnaires de la rivière pour parvenir à une prise en compte globale.


CROSSCHIM réunit les acteurs de l’innovation en chimie

Les acteurs de l’innovation de la chimie s’unissent pour promouvoir le dynamisme des industries de la chimie et renforcer la compétitivité des entreprises françaises.


L’Alpe d’Huez : Plan local d’urbanisme annulé

Le 19 octobre le tribunal administratif de Grenoble a donné raison à la FRAPNA Isère dans deux recours l’opposant à la commune d’Huez.


CESER Auvergne Rhône-Alpes : l’habitat doit intégrer les contraintes environnementales

Pour le Conseil économique social et environnemental régional d’Auvergne Rhône-Alpes, il est indispensable d’aller vers un habitat plus dense de qualité , de rénover les centres de bourgs et de villes, de favoriser les démarches innovantes  collaboratives ou participatives.


Saône : l’écluse allongée de Couzon Rochetaillée réduit le temps de passage des convois poussés

Voies navigables de France et ses partenaires ont inauguré l’allongement de l’écluse Couzon Rochetaillée qui permet d’accueillir les convois poussés de 190 m avec un temps de passage fortement réduit.


Patrick Martin ( Medef Auvergne Rhône-Alpes) : le CESER doit contribuer à la création de richesses

Les élections à la tête du Conseil économique, social et environnemental ont lieu en janvier. La campagne électorale est lancée. Pour Patrick Martin, président du MEDEF Auvergne-Rhône-Alpes le CESER, en particulier le collège des employeurs et le collège des organisations de salariés, doit contribuer  à la création de richesses en travaillant dans une ambiance  » […]


Daniel Blanc Brude (CGT) : les CESER sont une école du  » faire ensemble »

Daniel Blanc Brude (CGT), conseiller du CESER reproche aux employeurs de vouloir conserver la présidence du Conseil économique, social et environnemental régional.


Bonne nouvelle, le Rhône gagne en qualité écologique

Les travaux de renaturation engagés sur le Rhône depuis près d’une vingtaine d’années, ont porté leurs fruits, comme l’expliquent ces informations communiquées par l’Agence de l’Eau, Rhône-Méditerranée Corse.


La renaissance du fleuve Rhône, un atout pour les territoires, par Laurent ROY, Directeur général de l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse

On aurait pu croire que le Rhône ne se relèverait pas de l’impact des activités humaines qui l’ont affecté au 19e et 20e siècle: rejets polluants, lourds aménagements pour la navigation et la production d’électricité, prélèvement pour l’eau potable, l’irrigation et le refroidissement des centrales nucléaires …Pourtant, aujourd’hui le fleuve renaît. Il regagne en qualité […]


Centrale de Bugey : remise en conformité après un évènement de niveau 2

EDF a étendu un événement de niveau 2 lié à l’indisponibilité potentielle de sources électriques en cas  de séisme aux réacteurs 900 3 et 4  MWe de Bugey et Fessenheim. La mise en conformité a été réalisée pour les réacteurs 2 et 5. Le 20 juin 2017, EDF avait déclaré un Événement significatif de sûreté […]