Plan d’urbanisme et de l’habitat de la Métropole de Lyon : attention aux impacts sur les ressources naturelles


 Pour l'Autorité environnementale, le Plan local d'urbanisme et de l'Habitat de la Métropole de Lyon doit veiller à la préservation des espaces naturels, de la ressource en eau, et du foncier.
L'Autorité environnementale a rendu un avis sur le projet de  PLU-H de la Métropole de Lyon.  Globalement, " La forte dynamique urbaine et économique du territoire peut conduire  à des contradictions entre enjeux de développement et de préservation de l’environnement et du cadre de vie des habitants".
Le territoire accueille aujourd'hui 17,3 % de la population d'Auvergne-Rhône-Alpes. Entre 1999 et 2014, la population a augmenté annuellement en moyenne de 0,81 %, soit plus de 10 000 nouveaux habitants par an. Sur la même période, le nombre d'emplois a progressé annuellement d'environ 1,5 % en moyenne (2 % entre 1999 et 2007 et 1 % entre 2007 et 2014).
Mais la périurbanisation économique et résidentielle entraîne une dissociation croissante entre lieux de travail et lieux de résidence avec un accroissement de la mobilité. Le développement futur ne doit pas générer davantage d'étalement et de déplacements pour préserver les ressources naturelles.

Un patrimoine riche

Le patrimoine naturel et culturel de la métropole est très riche. On dénombre un site Natura 20007 (portant sur sept communes), près de quarante ZNIEFF8 de types I et II, plus de cinq cents zones humides et deux arrêtés préfectoraux de protection de biotope (concernant cinq communes). Pour l'Ae, l'enjeu environnemental prioritaire du projet est la consommation d’espaces naturels, agricoles et forestiers, dont découlent les autres enjeux environnementaux à prendre en compte.
Les priorités doivent être les suivantes ;
o la préservation des milieux naturels, des connexions écologiques et des patrimoines paysagers et culturels,
o la préservation des ressources en eau, en particulier de l'aquifère de l'est lyonnais au regard des pressions anthropiques dont il est l'objet,
o l'amélioration de la qualité de l'air,
en second lieu :
o la réduction des nuisances en matière de bruit,
o la maîtrise des risques naturels et technologiques,
o la contribution des modes d'organisation de l'espace à la maîtrise des déplacements urbains,
o  la réduction des gaz à effet de serre et l'adaptation au changement climatique.
Pour la biodiversité et le patrimoine naturel, l’Autorité environnementale estime que la trame verte et bleue et les zones humides ont fait l’objet d’une identification détaillée. Le projet de PLU-H assure globalement une bonne préservation du patrimoine naturel sensible et des continuités écologiques, sauf pour quelques secteurs limités.

Incidences du projet sur l'environnement

L’Autorité recommande de reprendre l’évaluation des incidences du projet de PLU-H sur l’environnement et la santé. Le plan doit indiquer les conséquences des évolutions qu’il autorise par rapport à la l’occupation actuelle du sol. En termes de consommation foncière, il faut évaluer les besoins de consommation foncière à l'horizon 2030. L'Ae recommande de revoir à la baisse la capacité d'urbanisation en zones d'extension (AU), en particulier celles de long terme. Une partie de ces zones aurait vocation à être reclassée en zones agricoles (A) et naturelles (N). L'avis demande de préciser le potentiel de densification des zones d'activité pour l'intégrer dans l'offre foncière économique à constituer. Enfin, en matière de qualité de l’air, si les objectifs du plan Oxygène n'étaient pas atteints à court terme, l'Autorité demande de revoir les objectifs d'accueil de nouvelles populations.
michel.deprost@enviscope.com





Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Pollinisateurs, plastiques polluants, molécules de substitution : la Fondation Rovaltain se mobilise

Wilfried Sanchez, directeur de la Fondation scientifique de Rovaltain, précise les axes d’action de la fondation : disparition des pollinisateurs, pollution par les plastiques, et molécules de substitution.  La Fondation ne finance pas la recherche en toxicologie ou en écotoxicologie.  Quel est son rôle et quelles sont ses ressources ? La Fondation est une structure d’interface […]


Effets du changement climatique : l’Observatoire régional étendu à l’Auvergne

L’ORECC ( Observatoire Régional des Effets du Changement Climatique) en Auvergne Rhone-Alpes signale les actions menées en 2017. En 2017 l’Observatoire régional des Effets du Changement Climatique de Rhône-Alpes ( ORECC) a ouvert le périmètre de ses travaux au territoire auvergnat. Cet élargissement a permis la publication de nouvelles informations sur  le site internet  de […]


Fondation Rovaltain : après les intentions et les signatures, passons à l’action !

La Fondation de Rovaltain lance un appel à destination des entreprises afin d’identifier et de développer des solutions basées sur la science pour relever les défis sanitaires et environnementaux de notre société. Wilfried Sanchez, Directeur de la Fondation de Rovaltain, explique le sens de cet appel. Au mois de novembre 2017, plus de 15 000 […]


CESER Auvergne Rhône-Alpes : les pêcheurs écartés

Les 300 000 pêcheurs d’Auvergne Rhône-Alpes ne sont pas représentés au CESER d’Auvergne Rhône-Alpes, et les chasseurs n’ont qu’un représentant. Tous estiment que le Préfet les a écartés  au profit quasiment exclusif d’ associations moins représentatives. Les pêcheurs sont gens tranquilles. Mais le renouvellement récent du Conseil Social et Environnement régional d’Auvergne Rhône-Alpes a provoqué […]


Michel Dantin : oui aux biocarburants issus des coproduits agricoles

Les députés européens se prononceront ce mercredi sur le paquet « Union de l’énergie », qui concerne la refonte de la directive relative à la promotion de l’énergie produite à partir de sources renouvelables (RED2). Pour Michel Dantin, Député européen, les biocarburants issus de coproduits agricoles ne doivent pas être condamnés, comme il le précise […]


Véhicules électriques : marché en hausse de 13% en 2017

L’année 2017 a apporté un constat : les Français se tournent de plus en plus vers des véhicules électriques. En effet, 30 921 véhicules ont été immatriculés en 2017, soit une hausse de 13% par rapport à 2016. Le marché de l’électrique représente ainsi un peu plus de 1,2% des immatriculations de véhicules neufs en […]


Suisse Occidentale et Auvergne Rhône-Alpes misent sur la recherche et l’innovation

Les premières Rencontres franco-suisses de l’économie et de l’innovation se sont tenues ce lundi à Lyon. Pour Auvergne Rhône-Alpes comme pour les cantons de Genève, de Vaud et même du Valais, l’enjeu est de s’unir afin de mieux innover. Les premières rencontres franco- suisses de l’innovation ont eu lieu ce lundi au siège de la […]


Suisse Occidentale et Auvergne Rhône-Alpes : coopérer pour prospérer

Les cantons de la rive du Léman et Auvergne Rhône-Alpes, veulent coopérer davantage pour faire face à la globalisation. L’exécutif d’Auvergne Rhône-Alpes mise sur ces coopérations pour entrainer plus largement des acteurs régionaux dans cette dynamique.  Laurent Wauquiez aux cantons du Léman : on a tout à faire ensemble from Enviscope on Vimeo. Le […]


Bourgogne : les roches de Solutré et de Vergisson et du Mont de Pouilly, sites remarquables

Le classement total du site de la roche de Solutré, de la roche de Vergisson et du Mont de Pouilly ( Saône et Loire) ,  comme site remarquable qui mérite la reconnaissance nationale a été signé par Nicolas Hulot. Le site classé constitue un outil adapté à ce territoire exceptionnel. « La qualité de ce […]


M. Regazzoni, Ambassadeur de Suisse en France

 M. Regazzoni, , Ambassadeur de Suisse en France from Enviscope on Vimeo.


Antoine Quadrini , président du CESER Auvergne Rhône-Alpes : réunir au delà des différences

 Antoine Quadrini : président du CESER Auvergne Rhône-Alpes from Enviscope on Vimeo. Antoine QUADRINI a été élu président  du Conseil Economique Social et Environnemental par 154 voix sur 155 suffrages exprimés.  C’est une élection unanime après plusieurs semaines pendant lesquelles le CESER a été divisé par la présence de deux candidats. Antoine Quadrini est […]


Le loup complique le pastoralisme en Belledonne

Le pastoralisme essaie de se maintenir en Belledonne où la présence du loup complique la gestion des troupeaux. Le pastoralisme  permet de mettre valoriser en Belledonne , environ 12 4000 hectares d’alpages, doit 22 % du territoire animé par l’association Espace Belledonne, dans et autour du massif qui s’étire  de Savoie en Isère, sur les […]


Belledonne : une agriculture de montagne adaptée à la ville

En Belledonne, entre contraintes naturelles et pression urbaine, l’agriculture de montagne ouvre des voies modernes. En Belledonne, l’agriculture se porte plutôt mieux qu’en moyenne dans le reste de l’Hexagone Elle trace des chemins d’avenir en devant un vrai pilier de l’économie territoriale. Les contraintes pourtant sont fortes. La proximité de la  ville pèse sur le […]


Laurent Wauquiez critique la centralisation en marche

Devant le nouveau CESER, Laurent Wauquiez a de nouveau critiqué le poids excessif de l’Etat centralisé et dénoncé une centralisation qui se développe. Laurent Wauquiez en a appelé une nouvelle fois jeudi matin, devant les membres du CESER Auvergne Rhône-Alpes, à la mobilisation en faveur des territoires. Il a mis en garde contre les risques […]


Laurent Wauquiez au CESER : la région doit investir pour innover

Digital, environnement, industrie, hydrogène, qualité de l’air, agriculture régionale, circuits courts, mais aussi culture et social, Auvergne Rhône-Alpes doit investir et innover. Laurent Wauquiez s’est adressé ce jeudi matin aux membres du nouveau CESER réunis pour leur assemblée d’installation.  Délaissant son style souvent cassant des assemblées du Conseil régional, il a trouvé les mots pour […]