Abeilles: une recherche franco-suisse sur les bandes fleuries


L'Association pour le Développement de l'Apiculture en Rhône-Alpes, le Lycée agricole de POISY et deux partenaires suisses lancent une recherche de terrain sur  les cultures dérobées. Objectif, semer après les récoltes des fleurs mellifères qui apportent aux abeilles de la nourriture avant l'hivernage.

Les bandes fleuries permettent après cultures de donner aux abeilles une nourriture utile avant l'hiver( Enviscope)

L’agriculture intensive pratiquée depuis un demi-siècle a largement réduit la diversité végétale. Elle a supprimé à grand renfort d’herbicides, les fleurs messicoles, poussant pendant les cultures et après les récoltes. Cette suppression entraine un appauvrissement des réserves dont les abeilles ont besoin pour une nourriture équilibrée et variée avant l’hivernage. Les abeilles doivent en effet disposer d’une nourriture suffisante en quantité et qualité pour passer sous nos latitudes six mois dans la ruche.

L’intérêt pour des bandes fleuries et autres cultures dérobée a été soulevé depuis de longues années par des apiculteurs.

FLORAISONS TARDIVES

Le Lycée agricole privé de Poisy – Chavanod, la Fondation Rurale Interjurassienne et l’Association pour le Développement de l’Apiculture de Rhône-Alpes, conduiront sur la période 2012-2014 un travail de recherche sur la thématique de l’impact des floraisons tardives. sur les abeilles. Cette technique appelée technique des cultures dérobées) sur la colonie d’abeilles.

Le projet veut évaluer les coûts et bénéfices des cultures dérobées pour l’abeille domestique pour diffuser des itinéraires techniques agricoles innovants et cohérents pour l’apiculture sur la zone concernée.

PRENDRE EN COMPTE LES NEONICOTINOIDES

Les coûts possibles sont l’impact négatif de certaines cultures implantées comme engrais vert et les résidus phytopharmaceutiques issus de cultures antérieures. L’étude cherchera à évaluer les résidus de néonicotinoïdes sur les abeilles et les sources alimentaires allant à la ruche.

Les bénéfices attendus sont non seulement l’assurance de pérennité des colonies hivernantes. Le bénéfice est aussisociale, en favorisant les échanges entre les filières agricoles de ce territoire transfrontalier.

Ce travail proposé dans le cadre de l’Interreg IV Franco-Suisse mobilise des fonds propres des  troispartenaires, de l’Union Européenne, la Région Rhône-Alpes, le Conseil Général de Haute-Savoie, la Confédération Suisse, la République et Canton du Jura et la Fondation sur la Croix à Bâle. Le projet est soutenu scientifiquement par le centre de recherches apicoles de l’Agroscope Liebefeld-Posieux, Suisse.

COOPERATION FRANCO SUISSE

Active sur les territoires de la République et Canton du Jura ainsi que du Jura bernois, la FRI avec un statut de droit privé associe sur un pied d’égalité quatre partenaires – Jura, Jura bernois et les deux chambres d’agriculture régionales,  forme, conseille dans les domaines de : l’agriculture et ses branches spéciales, l’alimentation, l’économie familiale et l’intendance, l’entretien et la conservation de la nature et du paysage, la valorisation des produits et des prestations de l’agriculture, l’agritourisme, les projets de développement rural.
Agroscope élabore et publie des données scientifiques et techniques et des méthodes destinées à la pratique agricole, à la formation et à la vulgarisation. Dépendant de l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG). Agroscope encourage à produire dans le respect de l’environnement, des animaux et des besoins du marché. Agroscope dispose de trois stations: Changins-Wädenswil ACW, Liebefeld-Posieux ALP et Reckenholz- Tänikon ART.





Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Sommet franco-italien sous surveillance a Lyon

Le sommet franco-italien consacré principalement à la liaison ferroviaire transalpine s’est ouvert ce lundi matin à la Prefecture de la Région Rhone-Alpes, à Lyon. Francois Hollande s’est d’abord entretenu avec le Préfet de Région, puis avec des élus regionaux, avant d’accueillir le Premier ministre italien, Mario Monti, peu avant-midi. Les deux responsables d’exécutifs se sont […]


Le prix du gaz grimpe au sud de la France

Hausse des prix en Asie, baisse des livraisons algériennes et températures en baisse: le prix du gaz au sud de la France décolle.


Watt et Moi avec Grand Lyon Habitat et ERDF: les consommateurs veulent apprendre à économiser l’électricité

Lancé en mai 2012 par GRANDLYON HABITAT et ERDF auprès d’un millier de locataires du bailleur social lyonnais,  Watt & Moi est un site internet qui leur permet de suivre leur consommation et de se comparer à des locataires qui leur ressemblent.


En Isère, la certification  » Bois des Alpes  » fait école

Après l’inauguration de l’école de La-Rivière la semaine précédente, a été inaugurée dans le Trièves, ce vendredi 29 novembre la deuxième maison du Conseil général de l’Isère construite en bois certifié  » Bois des Alpes « . Deux ouvrages faisant partie des 20 bâtiments pilotes, dont le rôle est de promouvoir cette nouvelle certification.


Piles et accumulateurs : Screlec doit accroitre la collecte

Screlec, éco-organisme en charge de la collecte des piles et accumulateurs, doit faire passer la collecte et la valorisation de 35 à 45% pour être en ligne avec les objectifs européens.


La baisse des budgets d’Etat touche la recherche

La réduction du budget de l’Etat entraine des baisses de budgets pour les universités et organismes de recherche. Ce vendredi, des personnels de l’IRSTEA , recherche en environnement et agriculture, ont manifesté à Villeurbanne.


La Presse Régionale d’Information en Ligne interroge ses lecteurs

L’association de la Presse Régionale d’Information en Ligne, lance une enquête pour mieux connaitre ses lecteurs.


IRSTEA à Villeurbanne: des recherches sur l’écologie aquatique

Le centre IRTSEA de la Cité lyonnaise de l’Environnement et de l’Analyse,à Villeurbanne est spécialisé dans l’étude des perturbations chimiques et physiques des milieux aquatiques.


CLEA, Cité Lyonnaise de l’Environnement et de l’Analyse, 500 chercheurs pour un centre de niveau européen

CLEA, Cité Lyonnaise de l’Environnement et de l’Analyse, inaugurée ce vendredi par Geneviève Fioraso, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, est un entre de recherche de niveau européen dans les domaines de la gestion de l’eau et en sciences analytiques.


Pollutec : ECM Technologies obtient le prix du groupement à l’export

Avec trois autres éco-entreprises, la société grenobloise a été distinguée par les Trophées export des éco-entreprises, remis sur le salon Pollutec Horizons ce vendredi 6 décembre par l’Ademe, Bpifrance et Ubifrance.


AREVA a renforcé son implantation à Lyon

AREVA a renforcé son implantation à Lyon, notamment ses moyens  pour le futur réacteur ASTRID. Le groupe public emploie 1300 personnes dans le quartier de la Part-Dieu en lien avec les sites industriels de Bourgogne.


Le pôle de compétitivité Axelera veut devenir une usine à produits

Bruno Allenet, président d’Axelera, a fait dans le cadre du salon Pollutec le bilan de l’exercice écoulé et, après avoir revu la stratégie du pôle, lancé sa « feuille de route 3.0 » : passer du mode projets à l’usine à produits. C’était l’occasion pour plusieurs PME et porteurs de projets de se présenter.


Luminaires led : PISEO et LCIE Bureau Veritas proposent une certification

Face à une offre abondante, de qualité variable, PISEO et LCIE Bureau Veritas, proposent une certification de la performance des luminaires, en complément du volet sécurité.


La France reste en retard pour l’hydrogène

Sur Pollutec Horizons, l’Association Française de l’Hydrogène et de la Pile à Combustible a de nouveau souligné le retard français pour l’utilisation de ce vecteur propre. La Vallée de la Chimie serait adaptée pour accueillir une station de distribution d’hydrogène.


Stockage d’énergie: des pistes à long terme

Pour le stockage fixe d’énergie, il convient de mener encore des recherches, de lancer des programmes. Les Zones non raccordées Insulaires doivent servir de champ d’expérimentation.




Moustique tigre: se protéger en supprimant les points d'eau






Parole d'expert