Bugey 1 : démantèlement repoussé


Le démantèlement du caisson réacteur 1 de la centrale de Bugey devrait reprendre avec une nouvelle technique . Le choix de la déconstruction fait partie des engagements d'EDF alors que dans d'autres pays, les électriciens laissent les centrales en place perdre lentement leur radioactivité.

Mis en service en 1972 le réacteur a été arrêté définitivement en 1994. Les opérations de mise à l'arrêt définitif se sont terminées fin 2005. Le réacteur est  (avec les deux réacteurs de Saint Laurent des Eaux, et trois réacteurs de Chinon) l'une des six unités du modèle UNGG (Uranium Naturel Graphite Gaz) qui furent exploitées par EDF.

Bugey 1 avait  été choisi comme site pilote pour le démantèlement  de réacteur graphite-gaz.  Le retour d'expérience engrangé lors de son démantèlement total sera utilisé pour la déconstruction des cinq autres unités UNGG françaises (deux à St Laurent A et trois à Chinon A).

Les opérations déjà réalisées ont consisté à évacuer le combustible, vidanger les circuits et réaliser les opérations de mise à l'arrêt définitif. Les opérations ont concerné  le démontage des installations non nucléaires (turbines, alternateurs, matériels de la station de pompage). Ont suivi la vidange et l'assainissement de la piscine ayant servi au stockage du combustible, le démontage de la machine de chargement/déchargement du cœur et l’évacuation des déchets vers les filières de stockage.

Il restait à démanteler le caisson, un haut bâtiment dont les murs ont 8 mètres d'épaisseur qui remplit le rôle de la cuve réacteur. La phase de démantèlement du caisson devait être engagée tout d'abord en recourant à une méthode sous eau.  L'objectif était de remplir d'eau cette énorme piscine verticale, pour réaliser les opérations de démontage de matériels irradiés. Mais il aurait été nécessaire de vérifier et d'assurer l'étanchéité d'une construction  qui contient plus d’acier que la tour Eiffel. Remplir ce volume d'eau créait le risque d'effluents radioactifs qu'il aurait fallu traiter.

La méthode de déconstruction sous eau a été abandonnée pour une méthode sous air, utilisée aux Etats-Unis, en utilisant une méthode déjà été mise en œuvre en 1995 à Fort Saint-Vrain, dans le Colorado aux États-Unis.

Le démantèlement sous air, permet d'utiliser des outils télé opérés qui évitent d'exposer des intervenants à la radioactivité.  Les contraintes d'étanchéité à l'eau sont éliminées. La méthode sera expérimentée sur un premier caisson à Chinon. En attendant la préparation du démantèlement se poursuit. La radioactivité a déjà été éliminée à 98,9% du site. Les paries non nucléaires ont été démontées.
La phase finale de réhabilitation du site est prévue pour s'achever à l'horizon 2035. Les éléments démontés seront stockés dans le bâtiment ICEDA en cours d'achèvement.   La déconstruction du Bugey 1 aura un très faible impact radiologique sur l'environnement : les études démontrent qu'il sera 31 000 fois inférieur à la radioactivité naturelle en France (égale à 2,4 millisievert).

Le choix de la déconstruction méthodique est un choix de la filière nucléaire française, d'EDF. D'autres pays optent pour le maintien des installations dans lesquelles le combustible et les éléments irradiés, perdent doucement de leur radioactivité.  C'est le cas aux Etats-Unis, en Grande Bretagne et en Allemagne.





Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Saint-Alban : arrêt programmé de l’unité 1 pour visite décennale

Vendredi 17 février 2017 à 23h55, l’unité de production n°1 de la centrale de Saint-Alban (Isère)  a été déconnectée du réseau de transport d’électricité pour effectuer sa troisième visite décennale. Lors d’un arrêt programmé, rappelle la direction de la communication de la centrale, des travaux de maintenance courante sont réalisés et un tiers du combustible […]


Redémarrage de l’unité 2 de Saint-Alban Saint-Maurice

L’unité de production n°2 de la centrale nucléaire de Saint-Alban-Saint- Maurice ( Isère) a été reconnectée au réseau électrique le 15 février 2017 à 5h10. Cette unité de production avait été mise à l’arrêt, le 12 février, suite à une défaillance technique sur un robinet du système d’alimentation en eau des générateurs de vapeur. Les […]


Bugey 1 : démantèlement repoussé

Le démantèlement du caisson réacteur 1 de la centrale de Bugey devrait reprendre avec une nouvelle technique . Le choix de la déconstruction fait partie des engagements d’EDF alors que dans d’autres pays, les électriciens laissent les centrales en place perdre lentement leur radioactivité. Mis en service en 1972 le réacteur a été arrêté définitivement […]


Centrale nucléaire de Bugey : un bilan marqué par les arrêts de tranche

Marqué par trois arrêts de tranche et l’arrêt du réacteur 5, le bilan 2016 de la centrale nucléaire de Bugey est en net recul par rapport à une année normale. Le bilan électrique de la centrale de Bugey ( Ain) a été marqué par un sérieux recul de la production.  Trois seulement des quatre réacteurs […]


Pour les commissions locales d’information, la gouvernance du nucléaire se dégrade

L’association nationale de Commissions locales d’information  ( ANCCLI) demande le renforcement des moyens et de l’indépendance de l’Autorité de Sureté et un débat national sur la prolongation du parc. L’année 2016 marque selon l’Association nationale des Commissions locales d’information installées près des sites nucléaires, «  l’étiolement de (la)  sûreté et interroge sérieusement sur le système […]


Post-Fukushima : succès d’une expérience franco-japonaise pour la sûreté des réacteurs

Avec les équipes de l’agence nucléaire du Japon, des chercheurs du CEA ont réussi  jeudi 19 janvier 2017 à Cadarache, une expérience visant à reconstituer, en laboratoire,  les interactions entre matériaux fondus d’un des réacteurs accidentés de Fukushima.   Le corium est le métal formé lors de la fusion du coeur d’un réacteur nucléaire lors […]


Nucléaire : feu vert pour le redémarrage de neuf réacteurs

L’ASN a donné son accord au redémarrage de neuf des douze réacteurs concernés par l’anomalie de la concentration en carbone de l’acier des fonds primaires des générateurs de vapeur fabriqués par JCFC. L’ASN les résultats des contrôles réalisés et des justifications techniques apportées par EDF pour les réacteurs de 900 M. Les réacteurs dont le […]


AREVA : l’Etat apportera bien 4,5 milliards

Fort de l’autorisation de la Commission européenne, l’Etat confirme son soutien financier à AREVA SA et à NewCO, l’entreprise spécialisée dans le cycle du combustible nucléaire, fortement implantée en Auvergne-Rhône-Alpes. La Commission européenne a autorisé le 10 janvier la réalisation des augmentations de capital d’AREVA SA et de NewCo regroupe l’ensemble des activités issues d’AREVA […]


Conséquences de Tchernobyl en France : pas d’effet mesurable pour l’INVS

Pour l’Institut National de Veille Sanitaire, ni les estimations, ni une étude épidémiologique ne pourraient faire apparaitre un effet de la catastrophe sur le cancer de la thyroïde en France. Depuis  1986, les effets sanitaires de la catastrophe de Tchernobyl ont laissé une trace plus marquée dans l’opinion que dans les statistiques sanitaires. A l’époque, […]


AREVA : la restructuration se poursuit

En cette fin d’année, plusieurs étapes s’annoncent décisives dans la mise en œuvre de la feuille de route définie pour la restructuration d’AREVA. NewCo, entité recentrée sur les activités du cycle du combustible nucléaire est à constituer. Cette activité est fortement présente en Auvergne-Rhône-Alpes. AREVA a reçu des offres d’investisseurs stratégiques qui souhaitent accompagner le […]


Réacteur 5 de Bugey : un arrêt qui se prolonge

L’enceinte de confinement du  réacteur 5 de la centrale de Bugey montre des taux de fuite qui doivent trouver des solutions. Le réacteur est à l’arrêt. Un arrêt qui lui-même retarde les essais… Après analyse des résultats du troisième réexamen de sûreté du réacteur 5 de la centrale nucléaire du Bugey, du 11 juin au […]


Grenoble : ENSE 3 resserre ses liens avec EDF

L’école d’ingénieurs Grenoble INP – Ense3, (énergie, eau, environnement) et EDF ont signé un partenariat de trois ans en mai. Dans ce cadre, EDF a organisé, vendredi 30 septembre dans les locaux de Grenoble INP – Ense3, une journée dédiée à l’Innovation. L’objectif pour EDF, faire découvrir aux 900 élèves ingénieurs de l’école ses entités, […]


Des bactéries pourraient améliorer la sécurité du stockage des déchets nucléaires

En consommant l’hydrogène accumulé dans les dépôts de déchets nucléaires souterrains des bactéries permettraient de prévenir des fuites radioactives. C’est la découverte de chercheurs de l’EPFL qui se sont penchés sur le rôle de bactéries découvertes dans les couches géologiques des stockages de déchets en Suisse. Une équipe de chercheurs conduite par l’Ecole polytechnique fédérale […]


Cancer de la thyroïde en France : la CRI-RAD maintient le lien avec Tchernobyl

Pour la CRI-RAD, Tchernobyl est bien responsable d’un surcroit d’exposition en France. L’iode radioactif n’est pas le seul radionucléide susceptible de léser la thyroïde. La CRI-RAD réagit plusieurs mois après sa publication à un article de l’Institut National de Veille Sanitaire (INVS) sur les effets de la catastrophe de Tchernobyl. Plusieurs associations (AFMT, association Henri […]


L’Autorité de Sureté Nucléaire : de nouveaux contrôles sur les générateurs de vapeur de cinq réacteurs

L’ASN a prescrit à EDF de réaliser sous trois mois des contrôles complémentaires sur certains fonds primaires de générateurs de vapeur de 5 réacteurs dont l’acier est affecté par une concentration élevée en carbone. Ces contrôles nécessiteront la mise à l’arrêt des réacteurs concernés. Selon les analyses menées par EDF depuis 2015 à la demande […]