Construction et aménagement

A 45 : La Métropole de Lyon demande à l’Etat un raccordement à l’A 7 et à l’A 47

A 45 : La Métropole de Lyon demande à l’Etat un raccordement à l’A 7 et à l’A 47

Alors que le dossier de l’A 45  est rouvert, la Métropole de Lyon demande un bouclage du système autoroutier au sud de l’agglomération.

La Métropole de Lyon rappelle que les projets A89 et A45 ont été conçus avec l’inscription d’un Contournement Ouest de Lyon (« COL ») plus à l’ouest qu’un éventuel Tronçon Ouest du Périphérique (Anneau des Sciences).  Le Grand Lyon rappelle que les documents opposables prescrivent pour le Nord‐Ouest de Lyon de raccorder l’A89 à l’A6 et l’A46. Une décision ministérielle du 23 février 2016 demandant à Monsieur le Préfet de  Région de lancer les études d’opportunité du « barreau nord » A89‐A6 répond à cet enjeu. Ce raccordement est en projet.

La Métropole rappelle l’urgence à traiter  la question de l’arrivée du projet autoroutier A45 porté par l’État qui prévoit de déboucher à Brignais, aux portes de l’agglomération, sur  l’A450 saturée matin et soir en déversant un trafic supplémentaire de +27 000 véhicules par  jour. Gérard Collomb, a réaffirmé son opposition au  projet de l’A45 tel qu’envisagé aujourd’hui si cette autoroute débouchait à Pierre Bénite/Irigny.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI