Transport Ferroviaire

Accès au tunnel Lyon-Turin : la France doit présenter sans retard un projet à l’Europe

Accès au tunnel Lyon-Turin : la France doit présenter sans retard un projet à l’Europe

L'Europe qui finance 40 % du tunnel de base, pourrait financer aussi les accès français si ces derniers étaient présentés comme un maillon efficace de la future liaison. La balle est dans le camp de la Ministre des Transports, mais en fait, dans celui du Président de la République.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI