Akuo Energy mise sur toutes les énergies renouvelables

Simon Quiret
Simon Quiret

 Simon Quiret, responsable de la plate-forme de financement AKUO COOP, explique la démarche d’Akuo Energy, le premier producteur d’énergies renouvelables indépendant en France. AKUO Energy a investi dans deux centrales hydrauliques sur l’Isère, en Savoie.

Que représente AKUO Energy?

AKUO Energy a été créée il y a dix ans notamment par des investisseurs qui étaient déjà présents dans le secteur de l’éolien Fondateurs de Perfect Wind ils avaient cédé un an plus tôt la totalité du portefeuille éolien (600 MW) de la société à IBERDROLA.  L’entreprise a choisi de se développer progressivement sur toutes les technologies des énergies renouvelables, l’éolien qui représente un tiers de la production, le solaire, un autre tiers et la biomasse, avec le bois,  pour un dernier tiers. L’hydroélectricité est le dernier secteur dans lequel nous engageons notre développement.

Akuo Energy a décidé de se développer largement à travers le monde pour éviter des risques pays, des risques marchés, et l’entreprise est présente aux Etats-Unis, en Amérique Latine, notamment l’Uruguay, en Asie, en Australie, en Europe, en Afrique.

Quelle est votre démarche ?

Pour les 52 projets en exploitation ou en chantier, qui représentent une puissance de 1,5 GW, notre démarche est la même. Le développement a été assuré par une dette bancaire, par les actionnaires notamment, ceux qui détiennent 80% du capital, et par l’émission de “green bonds», des obligations vertes, labellisées par des audits, qui certifient la traçabilité de nos investissements au regard des objectif environnementaux, comme le rappelle la loi pour la Transitons énergétique et pour la Croissance Verte.

Nous avons aussi développé une plate forme de financement propre, Akuo Coop, dont le fonctionnement a démarré en France. Le but est d’assurer la qualité du financement en maitrisant la qualité des projets. Les projets que nous proposons sont déjà financés lorsque nous les présentons sur la plate forme. La plate forme permet d’associer, une fois le financement assuré, des partenaires locaux, par exemple habitants ou collectivités, afin de permettre des retombées financières et économiques locales, donc d’améliorer l’acceptabilité.

Akuo Energy est présent sur tous les continents. Avez-vous des objectifs pour l’Afrique où le potentiel en matière d’énergies renouvelables et les besoins sont importants?

Akuo Energy s’intéresse évidemment à l’Afrique. Il ne peut y avoir de développement sans production d’électricité. Nous  sommes déjà très avancés sur les marchés de l’Afrique de l’Est, mais nous avons signé un contrat important avec la centrale solaire de KITA, au Mali. Il s’agit d’une centrale d’une puissance installée de 50MW crête, qui est la plus importante centrale photovoltaïque à ce jour.  Le contrat signé il y a quelques semaines avec la société nationale d’électricité du Mali, prévoit une garantie d’achat sur 28 ans.

Ce projet est emblématique. Il permet non seulement de valoriser une énergie locale, mais aussi de réduire de 30% la facture électrique du pays. Nous avons d’autres contacts en Afrique de l’Ouest, sur lesquels il n’est pas possible de donner des détails. Mais pour ce qui concerne certains projets, on pourrait imaginer que notre plate forme Akuo Coop puisse remplir un rôle en permettant de réunir des fonds auprès de personnes d’origine africaine ou motivées par le soutien à des projets énergétiques en Afrique.

Recueilli par michel.deprost@enviscope.com

 

VOIR AUSSI