Apiculture

Apiculture : le plan de développement avance

Stéphane LE FOLL présente les premiers résultats Plan de développement durable de l’apiculture et les nouveaux objectifs pour la filière.

Le plan abeilles 2013-2016 doté de 40 millions d’euros comporte plusieurs aspects notamment un meilleur suivi de l’activité et de la santé des colonies, la  réduction de l’impact des pesticides, la lutte contre les maladies et les prédateurs des abeilles.
Stéphane LE FOLL a ce lundi souligné le renforcement des moyens de lInstitut de l’abeille (ITSAP) et les efforts financiers consentis pour développer le cheptel et soutenir la recherche sur les causes des difficultés sanitaires des colonies. Il a rappelé le rôle leader de la France dans l’interdiction du Cruiser et l’obtention d’un moratoire européen sur les néonicotinoïdes.

Le ministère met en avant l’importance de mesures agroenvironnementales destinées à encourager la pollinisation en zones fragiles et le projet agro-écologique qui doit permettre d’améliorer l’environnement des abeilles.

Une charte entre apiculteurs et semenciers des oléagineux

Concrètement, le ministre a parrainé la signature d’une charte entre les professionnels de l’apiculture et des semences oléagineuses pour de bonnes pratiques en pollinisation signée entre ADA France, le GNIS, le, ANAMSO, l’UFS et l’ Institut de l’abeille.
Le Ministre a indiqué que l’arrêté interministériel sur les produits phytosanitaires bénéficiant de la « mention abeilles » était en cours de révision. Le texte permettra de mieux tenir compte des contraintes de pollinisation au moment des épandages pendant la floraison.

VOIR AUSSI