Energie

Arrêt automatique du réacteur Saint-Alban 2

Le 17 octobre 2018 à 14h47, un arrêt automatique du réacteur s’est produit sur l’unité de production n°2 de la centrale nucléaire de Saint-Alban (Isère) suite à une défaillance technique sur un capteur de vitesse de l’une des quatre pompes de circulation d’eau, située dans le bâtiment réacteur. Les équipes de la centrale ont été mobilisées pour assurer le redémarrage des installations en toute sûreté. L’événement n’a eu aucune conséquence sur la sûreté des installations, sur la sécurité du personnel, ni sur l’environnement. Le redémarage devait être possible ce jeudi.

L’unité de production n°1 est en arrêt programmé depuis le 28 septembre 2018.

 

VOIR AUSSI