Mobilité

L’Autoroute Ferroviaire Alpine sur la voie pour retirer 100 000 poids lourds par an de la route

Dominique BUSSEREAU, Secrétaire d’Etat chargé des Transports et Altero MATTEOLI, Ministre italien des Infrastructures et des Transports, ont signé ce vendredi 9 octobre, en marge du conseil des ministres des transports de l’Union européenne à Luxembourg, un accord sur le futur service de ferroutage entre la France et l’Italie. Plus de 100 000 poids lourds ont été transportés, depuis 2003, par le service expérimental d’Autoroute Ferroviaire Alpine, opéré par une filiale commune entre SNCF et Trenitalia, avec quatre aller-retour quotidiens.


La France et l’Italie veulent développer l’AFA une concession de service public pour laquelle la consultation internationale lancée dans prochains jours permettra de désigner le futur opérateur. L’objectif est de transférer 100 000 poids lourds par an sur la future autoroute ferroviaire et de diminuer le trafic routier dans les vallées alpines. Le service devrait être étendu avec la création d’un nouveau terminal dans le secteur de GRENAY au sud est de Lyon. Le lancement de la consultation, autorisé par l’accord, concrétise un des engagements du Gouvernement français en faveur fret ferroviaire annoncés le 16 septembre 2009. Cet accord s’inscrit dans la stratégie globale des deux Gouvernements de développer dès à présent le report modal sur la ligne existante afin de préparer, tout au long des quinze prochaines années la mise en service de la liaison Lyon Turin.

VOIR AUSSI