Environnement

Auvergne Rhône-Alpes : Le PS et le Front National refusent le débat budgétaire

L’opposition de gauche, PSEA et Radicaux et le Front national décident de quitter la salle des séances et de ne pas participer au débat budgétaire de la Région Auvergne Rhône-Alpes. Cent jours après son arrivée à la tête de la Région, Laurent Wauquiez est critiqué d’une manière spectaculaire par l’opposition socialiste, radicale et par le Front national.

Jean-François Débat, président du groupe Parti socialiste,  ainsi que les écologistes, a dénoncé le fonctionnement mis en place par l’exécutif dirigé par Laurent Wauquiez depuis le 4 janvier. Le Front National s’est aussi exprimé en refusant aussi le débat.

Laurent Wauquiez a dénoncé en retour le comportement d’élus qui refusent le débat. Il a souligné que les échanges avaient eu lieu avec le CESER, avec Gérard Collomb, avec le Maire de Grenoble. Il a stigmatisé la position d’élus qui ont été chargés de débattre par les électeurs. Il a rappelé que le budget de la Région proposé pour 2016 visait à mettre fin à une gestion marquée par plusieurs scandales, donc celui d’ERAI.

Les élus du Groupe Rassemblement Citoyens ont partagé le point de vue des élus qui ont décidé de boycotté le débat. Monique Cosson, au nom du groupe a rappelé le mal provoqué par le projet de budget. Elle a dénoncé le comportement de l’exécutif qui empêche les élus de travailler correctement en disposant de documents complets. Jean-Charles Kohlhaas a rappelé que plus de 30 questions ont été posées depuis plusieurs semaines sur des points précis du budget. Certes les documents élaborés pour le budget respectent le minimum légal, mais les éléments communiqués au groupe Rassemblement ne permettent pas de se prononcer sur le budget. Le président du groupe Rassemblement Citoyen a demandé le retrait du dossier du budget du débat.

VOIR AUSSI