Environnement

BASF engage une action contre la restriction d’usage du fipronil par l’Europe

Le groupe BASF  annonce qu’il intente une action en justice auprès du Tribunal de l’Union européenne contre la décision de la Commission européenne de restreindre les principales utilisations de l’insecticide fipronil pour le traitement des semences dans l’UE.

BASF estime que le déclin des populations d’abeilles  “est un phénomène complexe, d’origine multifactorielle, et que la restriction du fipronil ne permettra pas de l’endiguer.” « Avant de prendre cette décision, nous avons dialogué avec la Commission européenne, mais malheureusement, les données pertinentes recueillies lors de nos études scientifiques n’ont pas été prises en compte » a déclaré Jürgen Oldeweme, Senior vice-président en charge de la sécurité des produits et des affaires réglementaires de la division Protection de Plantes de BASF.
BASF estime que la décision de restreindre certaines utilisations spécifiques de fipronil est une application disproportionnée du principe de précaution.

La Commission a selon le groupe non seulement ignoré l’ensemble des données scientifiques disponibles, mais elle n’a pas respecté la législation européenne sur les pesticides.
 BASF rappelle par ailleurs agir à l’amélioration de la santé des abeilles en développant des produits qui luttent contre les parasites, les pathogènes et les maladies. BASF soutient la mise sur le marché dans plusieurs pays européens d’un produit vétérinaire destiné à combattre le varroa, un acarien destructeur qui nuit à la santé des abeilles domestiques.

VOIR AUSSI