Carburants

Bioénergie : des bactéries modifiées pour produire des hydrocarbures volatils

Bioénergie : des bactéries modifiées pour produire des hydrocarbures volatils

Des chercheurs du CEA, du CNRS et de d’Aix-Marseille Université ont montré que la bactérie modèle E. coli peut être modifiée génétiquement pour fabriquer en continu par voie photochimique des hydrocarbures volatils similaires à ceux de l’essence et du kérosène. Ils peuvent être facilement capturés sous une forme pure dans la phase gazeuse des cultures. Le procédé élimine les coûts de récolte, d’extraction des produits et de raffinage dans le cadre de cultures de microorganismes. Ces travaux ont été publiés le 23 septembre 2019 dans la revue Scientific Reports.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI