Environnement

Budget régional Rhône-Alpes : les radicaux approuvent l’utilisation de la taxe sur l’énergie

L’utilisation dans le budget régional 2014, d’une partie de la Taxe Intérieure sur la Consommation de Produits énergétiques (TICPE) a été âprement discutée. L’opposition de droite a critiqué le recours à cet impôt pourtant mis en place par François Fillon !

Catherine Pidoux, du Parti Radical de Gauche, a soutenu la proposition inscrite au budget  2014 de la Région, de mobiliser la part régionale de la Taxe Intérieure sur la Consommation des Produits Energétiques ( TICPE) qui rapportera 66 millions d’euros à la collectivité.  L’élue de l’Ain a critiqué la position de l’opposition en désaccord avec la décision de l’exécutif de mobiliser cette part de la taxe. Elle a critiqué la position du Font national qui ne recherche des économies.  Elle a critiqué les élus d’opposition qui n‘ont pas été capables de reconnaitre que les transferts de compétences décidés par le gouvernement Fillon n’ont  jamais été intégralement compensés.

L’élue PRG a insisté sur l’importance des amendements proposés par son groupe et adoptés par exemple sur le logement ou sur le numérique, qui permettent de réduire la fracture entre territoires.

Alors que des tensions se sont exprimées au sein de la majorité régionale, entre PSEA et Europe Ecologie les Verts, l’élue radicale a salué l’ambiance sereine des échanges au sein de la majorité régionale.

VOIR AUSSI