Bioéconomie

Campagnol terrestre : lutte expérimentale en Auvergne

Campagnol terrestre : lutte expérimentale en Auvergne

Un plan d’actions pluriannuel de lutte est contre le campagnol terrestre, un rongeur qui cause d’importants dégâts à plusieurs culture. La Région Auvergne-Rhône-Alpes, l’Etat et la profession agricole ont créé un Groupe de suivi Massif Central « lutte contre les campagnols terrestres »

Le campagnol terrestre, Arvicola terrestris, est un mammifère rongeur de le famille des Cricétidés, sous famille des Arvicolinés. Il existe deux formes, la forme fouisseuse et la forme semi-aquatique. La forme semi-aquatique inféodée aux milieux aquatiques occupe surtout les berges des rivières et canaux et les marais pourvus d’une végétation abondante où elle creuse un terrier. Elle est présente en France sur la frange littorale des départements de la Somme, du Pas-de-calais et du Nord. L’aire de distribution de la forme fouisseuse est beaucoup plus vaste. En France, l’espèce occupe le Massif du Jura, le Massif Central, la chaîne des Pyrénées,… Le campagnol terrestre est un herbivore et sa consommation quotidienne équivaut à son poids en racines, de préférence charnues, type pissenlits, légumineuses, bulbes et rhizomes. La forme fouisseuse est la cause de nombreux dégâts et la lutte est organisée au niveau national.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI