Actualités

Cantines des lycées et TER :  le Conseil régional ” sacrifie le pouvoir d’achat des familles”

En assemblée plénière, le conseil régional présidé par Laurent Wauquiez a rejeté la proposition des écologistes de geler les tarifs des cantines pour l’année scolaire 2022-2023 dans les lycées publics de la région.

L’inflation alimentaire atteint , rappellent  les élus écologistes du Conseil régional, 10% sur un an d’après l’INSEE. Faute d’action du Conseil régional qui a la compétence de la restauration pour les lycéens, le coût de la cantine connaîtrait inéluctablement une hausse dans les prochains mois.  Faute de tarification sociale toujours rejetée par l’exécutif régional, cette hausse pèsera particulièrement sur les familles les plus modestes.

Par ailleurs, la Commission permanente du conseil régional devait le vendredi 21,  acter une hausse des tarifs des TER, de +8% pour les usages occasionnels et +2,95% pour les abonnements, alors que le service est très dégradé. Les associations manifestaient  le jeudi  matin devant l’hôtel de région.

Pour Catherine Bony, membre de la commission Lycées, « refuser d’accompagner les lycées face à l’inflation alimentaire, c’est acter la hausse des tarifs ou la baisse de la qualité des produits servis. Ce sont les familles précaires qui trinqueront, bien loin des dîners du prince ! »

Cécile  Michel ,  de la commission Transports, ajoute : « L’exécutif fait la sourde oreille face aux conditions de transports, n’anticipe pas les achats en trains et répond en augmentant les tarifs des TER.  Partout où cela est possible, les transports en commun sont pourtant bien la meilleure solution pour le climat et le pouvoir d’achat ! À se demander si l’exécutif ne cherche pas à limiter le report modal vers le train, tant il est obnubilé par les routes et la voiture individuelle. »

 

VOIR AUSSI