Capricorne asiatique : pas de nouvelle découverte en Pays de Gex

Aucune  découverte nouvelle d’individu n’a été réalisée dans le cadre de la lutte contre le capricorne asiatique à Divonne-les-Bains et Grilly.
Le capricorne asiatique ( Anoplophora glabripennis) est un coléoptère originaire d’Asie orientale qui occasionne des dégâts très importants sur de nombreuses espèces d’arbres et arbustes : érables, marronniers, aulnes, bouleaux, charmes, hêtres, frênes, ormes, platanes, peupliers, saules, tilleuls. Les larves creusent le bois vivant et sain, entraînant la mort de l’arbre dans les 3 à 5 ans. L’insecte ne présente aucun danger pour l’homme et les animaux de compagnie, en dehors de la chute des arbres à terme. Il ne s’attaque pas non plus aux poutres et structures en bois des habitations. ( voir le site de la DRAAF:  http://draaf.auvergne-rhone-alpes.agriculture.gouv.fr/Capricornes-asiatiques)

À la fin de l’été 2016, la découverte fortuite d’un  capricorne asiatique a conduit à la mise en place, par arrêté préfectoral, de mesures de lutte et de surveillance sur la commune de Divonne-les-Bains, puis sur celle de Grilly. Parmi ces mesures, encadrées par une décision européenne et un arrêté ministériel, figure l’obligation d’abattage des arbres contaminés mais aussi l’abattage d’arbres appartenant à des espèces sensibles situés dans un rayon de 100 mètres autour de ces derniers.

Plus de 700 arbres ont été abattus à Divonne-les-Bains, sous le contrôle des services de l’État, entre septembre 2016 et avril 2018. Pour détecter toute présence de l’insecte et permettre son éradication, une surveillance poussée de tous les végétaux des espèces sensibles doit être effectuée pendant au moins quatre ans. Ce n’est en effet qu’à l’issue de 4 années consécutives de surveillance sans découverte de nouvelle contamination, que le foyer pourra être considéré comme assaini.  La direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (DRAAF)  d’Auvergne Rhône-Alpes gère ce dossier.

La campagne de surveillance 2018 avait débuté, en faisant appel à plusieurs moyens complémentaires. De mi-janvier à fin mars, 288 arbres situés autour du foyer principal ont fait l’objet d’une inspection fine par les grimpeurs de l’Office national des forêts .Les 27 et 28 mars, une opération de surveillance à la jumelle, sur la commune de Grilly et en particulier sur la zone frontalière, a été réalisée par le service santé des forêts de la DRAAF . Du  9 au 19 avril, des prospections avec des « chiens renifleurs », ont été effectuées sur les communes de Divonne et Grilly.

Nouvelles inspections

À l’issue de ces actions, aucune nouvelle contamination n’a été détectée. Une nouvelle série de contrôles aura lieu entre juin et octobre, avec le concours de la Fédération régionale de défense contre les organismes nuisibles (FREDON) qui observera chaque mois plus de 200 arbres référencés des espèces les plus sensibles, érables et marronniers notamment.

Le transport des déchets verts constitue un risque important de propagation du capricorne asiatique. Les personnes situées dans la zone réglementée ne doivent plus  apporter lerus déchets verts à la déchetterie de Versonnex, mais impérativement les déposer sur la plate-forme mise en place à Divonne-les-Bains, où ils seront broyés et éliminés dans des conditions permettant d’éviter la dissémination de l’insecte. Toute personne qui suspecte la présence de Capricorne asiatique est invitée à contacter : – la mairie de Divonne-les-bains au 0800 001 220 – la mairie de Grilly au 04 50 20 71 79

VOIR AUSSI