Environnement

Centristes et démocrates de Lyon estiment que le projet d’OL Land mettrait en danger le commerce indépendant de proximité

Christophe Geourjon, Président du groupe d’opposition municipal « Centristes et Démocrates pour Lyon » prend position par rapport à l’urbanisme développé par l’exécutif de Lyon. Un urbanisme qui tend à développer des centres commerciaux parfois éloignés de lieux d’habitation ( cinémas de Vaise, Carré de Soie). Cet urbanisme fait aussi la part belle aux grandes enseignes et aux franchises, très éloignées du commerce équitable et indépendant souvent défendu par la majorité municipale de Lyon. Avec la multiplication des centres commerciaux, on est en effet clairement en présence d’un modèle totalement opposé au modèle de quartiers conservant leurs fonctions multiples conformément à la construction d’une ville durable, comme l’ont rappelé de nombreux échanges lors des récentes Assises Nationales de l’Energie de Grenoble.

Un centre commercial systèmatiquement

« Depuis plusieurs années, explique Christophe Geourjon, pour chaque opération de rénovation urbaine lancée dans notre agglomération, vous prévoyez systématiquement un centre commercial ou un multiplexe cinéma. C’est le cas, évidemment, pour les opérations conduites à Vaise, au Carré de Soie, ou plus récemment à la Confluence. C’est certes une solution de facilité pour lancer, ou relancer, un quartier. Mais elle présente des risques réels pour l’équilibre commercial et culturel de notre agglomération ! Le portefeuille des Lyonnais n’est pas extensible. L’argent qui sera dépensé par les ménages dans ces zones commerciales ne viendra plus nourrir nos centres de quartier. De plus cette politique aboutit inéluctablement à une standardisation de l’offre commerciale, en permettant aux grandes enseignes nationales d’évincer les commerces indépendants et de proximité.”

OL Land aggraverait le phénomène

Le président du groupe Centristes et Démocrates estime que cette politique met en difficulté le commerce de proximité qui anime les rues et contribue à un sentiment de sécurité. ” Le projet ‘OL land’ porté parle groupe OL, projet que vous soutenez et défendez contre vents et marées, va amplifier encore ce phénomène. Ce sont en effet 40 000m2 d’espace commercial qui sont prévus dès l’ouverture. Ceci équivaut à la surface d’environ 400 commerces de centre ville ! Sans aucun doute, J. M. Aulas accroîtra rapidement cette surface, pour améliorer la rentabilité de son investissement. Nous estimons que le business plan de la société OL ne saurait justifier la mise en difficulté de nos commerces de proximité. Ce projet ne sert tout simplement pas l’intérêt général ! “

www.lyon-centristes.org

VOIR AUSSI