Mobilité

Chablais : 80% des trajets domicile-travail en voiture

Une étude réalisée par l’INSEE Rhône-Alpes sur le Chablais indique que huit actifs sur dix  utulisent leur voiture pour les trajets domicile-travail.

L’INSEE Rhône-Alpes a réalisé une étude sur le territoire du Chablais situé en Haute-Savoie. Ce territoire compte 871 KM2. Il comporte deux facettes : l’une urbaine autour du lac Léman, et l’autre plus montagneuse. En 2010, ce territoire compte 130 000 habitants. Soixante dix pour cent des habitants résident dans l’ère urbaine de Thonon-les-bains, 20% vivent sous l’influence du Genevois, tandis que 10% vivent dans le reste du territoire.

Mustapha Touahir, responsable des études à l’INSEE Rhône-Alpes indique que « ce territoire présente un paradoxe, dans la mesure où si la majorité des habitants vit en ère urbaine, la plus grande partie du territoire est rurale ».

 Une population croissante

Depuis les années 1970, la population du territoire ne cesse d’augmenter. L’excédent naturel se conjugue à un apport migratoire. Ainsi, en cinq ans, 14 300 personnes de France métropolitaine se sont installées sur le territoire, pendant que 11 100 le quittaient. Mustapha Touahir explique que « 6 500 de ces nouveaux arrivants proviennent de la région Rhône-Alpes, dont 3 700 de Haute-Savoie ».

En outre, 4 000 personnes en provenance de l’étranger sont venues s’installer, dont plus de la moitié provient de Suisse. Ce bouleversement démographique a donné au territoire du Chablais un visage plutôt jeune. Ces nouvelles familles sont souvent composées d’actifs très qualifiés.

 15 000 actifs travaillent en Suisse

Le Chablais compte près de 60 000 actifs. Chaque jour, 20 300 de ces actifs (34%) quittent le territoire pour se rendre à leur travail. Près de 15 000 d’entre eux travaillent en Suisse. En outre, 3 000 actifs qui vivent hors du Chablais viennent y travailler.

Quatre vingt pour cent des actifs utilisent leur voiture pour se rendre au travail. Seulement 7% vont travailler en transports en commun. Ces nombreuses navettes quotidiennes entraînent des problème de congestion et de saturation du réseau routier. Mustapha Touahir estime que « la mobilité des actifs constitue un enjeu important, car si l’accroissement des personnes continue, il n’est pas dit que tout le monde puisse aller travailler en voiture ». Il ajoute que « dans un territoire où la démographie explose, l’offre de transports en commun met toujours plus de temps à s’adapter aux évolutions du territoire ».

Des besoins importants de logements

 

L’accroissement rapide de la population a entraîné un important besoin de logements. Pourtant, la construction d’appartements affiche une croissance très peu supérieure à celle des maisons individuelles : 33% d’appartements, contre 29% de maisons individuelles construites entre 1999 et 2010. En outre, les maisons individuelles représentent encore la moitié des habitations du Chablais. Or, dans un contexte de pression foncière accrue, l’enjeu est de développer une offre de logements accessibles à tous, compatible avec la maîtrise de l’étalement urbain.

jean-baptiste.jacquet@enviscope.com

Pour en savoir plus, consulter “Le Chablais : les enjeux d’une forte attractivité” Lettre Analyses n°233 – juin 2014

 

VOIR AUSSI