Environnement

Chambéry Grand Lac présentera sa stratégie environnementale au SIMI

TEpos, smart grid et EnR, gestion du cycle de l’eau, transport par câble urbain… Chambéry Grand Lac, un bassin de vie mobilisé par un engagement environnemental

Chambéry Grand Lac,  qui réunit les agglomérations de Chambéry Métropole et d’Aix-les-Bains présentera au cours du prochain SIMI (2-4 décembre à Paris) la démarche globale basée sur un développement ancré dans l’écologie.

Entre l’agglomération de Grenoble, avec à l’horizon le pôle métropolitain de Lyon et au NOrd l’agglomération franco-valdo genevoise prolongée par l’agglomération d’Annecy, Chambéry Grand Lac veut être la métropole de Savoie.  A défaut de poids démographique, le territoire met en avant la qualité de son environnement naturel, le plus grand lac de France, et l’environnement de trois massifs alpins, Belledonne, Chartreuse et Bauges. L’élection aux élections municipales de 2014 d’une municipalité UMP ( Les Républicains) a permis le rapprochement et des coopérations avec Aix-les-Bains.

En juillet 2015, les agglomérations de Chambéry et d’Aix-les-Bains se sont engagées dans une coopération portant sur le développement économique, les transports, le tourisme, la gestion du cycle de l’eau… Le territoire met en avant une stratégie environnementale engagée depuis trente ans, en faveur des énergies renouvelable, en particulier du solaire. Le pôle d’excellence Savoie Technolac prépare son extension avec comme objectif de en pas consommer plus d’énergie. Un réseau énergétique intelligent coordonnera réseau thermique utilisant les eaux épurées de l’agglomération, la chaleur fatale du futur data center et l’électricité photovoltaïque des centrales en toiture. L’exploitation du gisement thermique que représente le lac du Bourget est aussi à l’étude.

Chambéry métropole, avec l’Agglomération d’Annecy et le Parc régional du Massif des Bauges, s’inscrit dans la démarche TEPos (Territoire à Energie Positive). Dans la Combe de Savoie, un éco-quartier solaire résidentiel et commercial sera connecté au parc d’activité Alpespace par une passerelle modes doux (Grand prix européen de l’urbanisme et partenariat étroit avec l’INES sur le stockage solaire).

Chambéry et Aix les Bains ont été désignées ensemble « Territoire Zéro Déchet Zéro Gaspillage », en lien avec d’autres collectivités, dont Annecy. Les deux communautés s’engagent pour trois ans à réduire les sources de gaspillage et la production de déchets, à soutenir l’économie circulaire, le tout en associant pleinement habitants et acteurs du territoire.

Le projet de pôle multimodal de la gare de Chambéry  dotée d’une nouvelle ouverture facilitera les déplacements multimodaux et s’appuiera sur une gare internationale, une sortie de voie rapide urbaine. La création d’un transport par câble urbain, soutenu dans le cadre du Contrat de Plan Etat Région devrait compléter les engagements innovants de l’agglomération.

michel.deprost@enviscope.com

 

VOIR AUSSI