Auvergne-Rhône-Alpes

Contre le Covid-19, les entreprises aurhalpines mobilisées

50 entreprises aurhalpines ont répondu à l’appel à la mobilisation contre le Covid-19 lancé par la région Auvergne-Rhône-Alpes. Une vingtaine d’entre elles ont présenté le 14 avril à l’hôtel de région de Lyon les nouveaux matériels de protection qu’elles produisent ici sur le sol régional (gels, masques, blouses…).

De nombreuses entreprises ont répondu à l’appel de la région pour fabriquer localement des équipements de protection contre le Covid-19. ©ThesupermatCC BY-SA 4.0

La Région et ces acteurs économiques, grâce à leur capacité d’innovation, permettent ainsi à notre territoire de faire face à la propagation du virus, sans dépendre de la Chine, et de façon quasi autonome.

Il y a plus de trois semaines, la région Auvergne-Rhône-Alpes, par la voix de son président Laurent Wauquiez, appelait les acteurs économiques régionaux à se mobiliser pour fournir du matériel de protection (masques, gels hydroalcoolique, blouses, lunettes de protection, thermomètres, surchaussures…) aux personnels de santé (médecins, infirmiers, ambulanciers, kinés, sages-femmes, personnels soignants dans les Ehpad…) et aux professions assurant aussi la sécurité comme les forces de l’ordre.

De nombreuses entreprises ont dès lors reconfiguré leur appareil de production pour fournir ces équipements.  La Région a mis en place une centrale d’achats permettant d’acquérir le matériel puis le stocker, le reconditionner, et le distribuer depuis les hôtels de région de Lyon et Clermont-Ferrand sur l’ensemble du territoire. En parallèle, de nombreuses entreprises ont également fait des dons de matériel sanitaire à la Région.

Gel hydroalcoolique

Une dizaine d’entreprises se sont notamment impliquées dans la fabrication de gel hydroalcoolique. C’est le cas de la distillerie de Vallon Pont d’Arc en Ardèche, qui a fourni de l’alcool à Greentech dans le Puy-de-Dôme, spécialisé dans les produits cosmétiques et pharmaceutiques, qui a réorienté sa production pour fabriquer le gel avec cet alcool. Centre Pharma a procédé à la mise en flacons donnés par Danone.

Orapi Hygiène, dans l’Ain, Phytema, en Savoie, Labojal, dans le Rhône, Sodevi, dans le Puy-de-Dôme produisent également du gel hydroalcoolique(ainsi que des gants à usage court pour Sodevi). Real Inox, dans la Loire, fabrique des distributeurs de gel hydroalcoolique. Les équipes d’Evian viennent en aide et livrent gratuitement 50 000 flacons chaque semaine à destination des officines pharmaceutiques.

Hors entreprise, il faut citer également le lycée Louis Armand de Chambéry qui est sur le pont en produisant plus de 1 000 litres de solution hydroalcoolique chaque semaine pour les Ehpad, les forces de l’ordre et l’ensemble des services publics de Savoie.

Masques

Pour les masques, Les tissages de Charlieu dans la Loire, fabriquant de tissus jacquard, sont parmi les premiers à avoir réorienté leur production pour produire des maques en tissus, en kits. 50 000 kits ont été commandés par la Région. Ils sont assemblés à l’Hôtel de Région. Boldoduc, dans le Rhône, spécialisé dans les textiles techniques, a également reconfiguré sa chaîne de production pour faire des masques prêts à l’emploi. La Région en a acheté 150 000.

Porcher Industries, en Isère, spécialisé dans les matériaux techniques alliant textile et chimie et Faurecia (équipementier automobile) proposent des masques textiles en grande quantité et réutilisables. Thé à Coudre, dans le Puy-de-Dôme, Tissage Carret, en Savoie, Henitex, dans la Loire, proposent des masques en tissus.

ACETT, dans l’Ain, Savoy International, en Haute-Savoie proposent des masques de protection, et Brave, en Savoie, a fait un don de 2 000 masques FFP2.

Ouvry, à Lyon, spécialisé sur les risques NRBC, a pour sa part travaillé depuis plusieurs mois sur la conception d’un masque réutilisable 100 fois.

La Région a annoncé 10 nouvelles commandes de masques en tissu pour cette semaine pour un montant estimé de 4,6 millions d’euros.

Autres matériels

Pour d’autres matériels de protection (blouses, visières de protection), IPS groupe, en Haute-Loire, spécialisé dans les emballages industriels, a proposé une surblouse jetable en plastique avec des manches amovibles. La Région en a acheté 150 000.

Pigagnol, dans le Cantal, fabriquant de parapluies haut de gamme, produit des blouses lavables. La Région en a acheté 500.

L’entreprise Comas, dans l’Ain, spécialiste de l’emballage en bois, et Harmonyl 2, en Isère, fabriquant de boites à bonbons, ont produit des visières et plaques de protection.

Soutien à l’innovation

Par ailleurs, la Région soutient l’innovation dans le contexte de la crise actuelle. Ainsi, elle s’engage à soutenir financièrement les activités R&D, prototypage et qualification, réalisées par le CEA à Grenoble dans le cadre de son travail avec le collectif Makers for Life qui vise à produire 500 respirateurs destinés aux essais cliniques.

Juliette Jarry, vice-présidente de la Région déléguée à l’économie, aux infrastructures et aux usages numériques, a également mené un travail partenarial avec les fablabs au travers du comité de pilotage Fabrégion pour produire des visières de protection grâce à leur capacité d’impression 3D. Ainsi, 45 fablabs et espaces de fabrication numérique ont répondu à l’appel de la Région, ce qui peut permettre à ce stade de produire 12 000 visières de protection par semaine.

VOIR AUSSI