Biomasse / Déchets

Convertir la chaleur fatale en électricité : ENOGIA et IFPEN équipent une ferme en Bretagne

Enogia installe une mini-centrale électrique sur une unité de méthanisation dans une exploitation agricole des Côtes d’Armor.


La start-up marseillaise Enogia, spécialisée dans les systèmes ORC (Organic Rankine Cycle) permettant de convertir la chaleur en électricité a installé sur une unité de méthanisation d’une exploitation agricole bretonne une petite turbine très innovante, fonctionnant comme une centrale électrique.

C’est la première fois en France qu’un système ORC est installé pour une unité de petite puissance (100 kW).
Christophe et Sévérine Aubry, agriculteurs près de Saint Brieuc dans les Côtes d’Armor, ont mis en service une unité de méthanisation avec cogénérateur assortie du système ORC Enogia dans leur exploitation de Ker-Noe. L’objectif est triple.

L’installation permet de valoriser le biogaz issu des déchets agricoles (fumier, matières végétales) au travers de la
combustion du biogaz dans un moteur de cogénération (100 kW). Elle permet de valoriser les déchets agricoles. En effet, le digestat produit à l’issue du procédé de méthanisation peut être utilisé à l’épandage sur toutes les cultures, permettant ainsi de réduire de près de 50%, voire supprimer, l’utilisation d’engrais azotés.
L’équipement fourni par Enegia permet de valoriser la chaleur perdue contenue dans les gaz d’échappement du moteur grâce au système ORC (5 à 7 kW supplémentaires).

Le système ORC  transforme la chaleur émise par le moteur en énergie utile via un fluide de travail. Au contact des gaz d’échappement, le fluide se transforme en vapeur sous pression qui alimente une turbine.  La turbine installée à Ker-Noe, tout à fait adaptée au moteur de cogénération de 100 kW mis en place sur cette exploitation, permettra de produire entre 5 et 7% d’électricité additionnelle. Le retour sur investissement est estimé à trois ans.

VOIR AUSSI