Actualités

Démantèlement : AREVA achève la première décontamination de composants majeurs en France

AREVA a décontaminé avec succès les principaux composants de la centrale nucléaire de Chooz A, située dans les Ardennes. Premier projet de ce genre réalisé par AREVA en France, la décontamination des éléments du circuit primaire – quatre générateurs de vapeur, le pressuriseur et les lignes de ce
circuit primaire – constitue une étape importante dans le démantèlement en
cours de la centrale.
La décontamination a été réalisée avec succès grâce à la combinaison de deux techniques d’AREVA, le CORD UV® et l’AMDA®. Cette opération repose sur l’introduction progressive dans le circuit primaire de substances chimiques qui y circulent pendant plusieurs jours, jusqu’au terme du processus. Grâce à ce
procédé, AREVA a réduit significativement le degré de radioactivité des composants qui ont pu être classés « déchets très faiblement radioactifs ». A l’issue de leur décontamination, ils ont été transportés vers un centre de l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) dans l’Aube, afin d’y
être stockés.
Comparée aux autres solutions disponibles, la technologie de décontamination d’AREVA produit un très faible volume de déchets radioactifs, également pris en charge par l’Andra. Une fois le processus achevé, les produits chimiques utilisés sont décomposés en dioxyde de carbone et en eau, ne laissant aucun surplus.
« La réussite de cette opération démontre l’efficacité de notre processus de décontamination. Depuis 35 ans, cette solution éprouvée, efficace et économique a permis à AREVA de décontaminer les composants de plus de 30 centrales nucléaires dans le monde, notamment en Allemagne, au Japon, en Chine et aux
Etats-Unis », a déclaré Philippe Samama, Directeur de la Business Unit Base installée.

VOIR AUSSI