Actualités

L’Université Grenoble Alpes prépare Paris Climat 2015

Les chercheurs de l’UGA donnent ce mardi 10 février  un premier rendez-vous aux scientifiques et au grand public : « Sur les traces du Giec », dans le cadre de Cop21 – Paris Climat 2015. Trois autres rencontres sont programmées cette année.

L’Université Grenoble Alpes donne aux scientifiques d’une part et au grand public d’autre part, un premier rendez-vous[1] « sur les traces du Giec » pour préparer la conférence internationale sur le climat qui se déroulera à Paris en décembre 2015. Son nom de code : Paris Climat 2015 – Cop21. Le thème général de ces premières rencontres grenobloises : les mécanismes physiques du changement climatique.

Mardi 10 février 2015 entre midi et deux à l’amphi Weil dans le cadre d’une conférence scientifique, Thomas Stocker, chercheur de l’Université de Berne et coordinateur du groupe #1 du Giec, donne rendez-vous aux professionnels. Il posera notamment la question : « Est-il trop tard pour limiter l’augmentation des températures à 2°C ? ».

Le soir à 20 heures au Musée de Grenoble, Gaël Durand, du Laboratoire de Glaciologie et Géophysique de l’Environnement (LGGE) et Samuel Morin, du Centre d’Etudes de la Neige de Météo France (CEN) donneront une conférence grand public sur : « Neige et glace : Quel avenir pour les Alpes à l’échelle globale ? »

La Cop21 en plusieurs étapes

Trois autres rendez-vous[2] sont programmés cette année à Grenoble pour explorer les enjeux du dérèglement climatique avec à chaque fois des chercheurs internationaux du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) et des chercheurs de l’Université Grenoble Alpes.

2015 est une année clé pour les négociations internationales autour du climat : Paris accueille en effet en décembre la 21e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations Unies (COP21). Celle-ci s’appuiera sur les travaux et les conclusions du Giec (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) qui a pour mission de fournir des évaluations détaillées de l’état des connaissances scientifiques, techniques et socio-économiques sur les changements climatiques.

C’est dans ce cadre que les chercheurs grenoblois du Groupe COP21-UGA  de l’Université Grenoble Alpes proposent 4 grands rendez-vous tout au long de l’année pour décrypter ces travaux et conclusions : Sur les traces du Giec.

 ————————–

[1] Avec une forte implication de l’Observatoire des Sciences de l’Univers de Grenoble (OSUG), ce programme est proposé en partenariat avec la Ville de Grenoble et Grenoble Alpes Métropole.

[2] Ces rendez-vous, sous forme de conférences-débat, suivent le cheminement du GIEC et de la Conférences des parties, articulé autour des thématiques suivantes :

  • Les mécanismes et la détection du changement climatique (Groupe de Travail #1 du GIEC) – 10 février
  • Les impacts, la vulnérabilité et les risques associés au changement climatique (Groupe de Travail #2 du GIEC) – 28 avril
  • Les questions économiques et l’adaptation (Groupe de Travail #3 du GIEC) – 6 octobre
  • Les négociations climatiques menées sous l’égide de la COP et en s’appuyant sur les rapports des trois groupes de travail du GIEC) – 10 novembre

VOIR AUSSI