Actualités

Un partenariat entre Altatech et Helmholtz-Zentrum Berlin pour nouveau système CVD

Altatech installera une nouvelle solution à substrat unique et multi-chambres, le système AltaCVD, au laboratoire Emil (Energy Materials In-situ Laboratory) de HZB, construit récemment autour du rayonnement synchrotron  Bessy II à Berlin. Par ailleurs, la société joindra ses efforts à ceux de l’institut pour rechercher de nouveaux processus de dépôt de matériaux, des interfaces fonctionnelles et des structures matérielles pour la conversion et le stockage de l’énergie solaire.

Le nouveau système AltaCVD d’Altatech sera utilisé dans le laboratoire EMIL de HZB pour le dépôt de silicium amorphe (alliages), d’oxydes transparents conducteurs et de diélectriques ultraminces utilisés dans la fabrication de systèmes solaires de nouvelle génération. Le système CVD sera hébergé par le nouveau bâtiment du laboratoire EMIL, qui jouxte l’anneau de stockage de troisième génération Bessy II. Les deux organisations partenaires utiliseront les techniques de dépôt par couche atomique, de dépôt chimique en phase vapeur activé par plasma et de pulvérisation cathodique sur différents substrats, depuis les échantillons de recherche jusqu’aux tranches de silicium en format 6 pouces adaptées à une utilisation industrielle. 

Pour le professeur Klaus Lips, directeur du projet Emil et du groupe d’analyse avancée du centre HZB « le système AltaCVD réunit de manière unique une conception extrêmement flexible en termes de températures, de précurseurs, de nettoyage par plasma, etc. et une technologie de dépôt totalement adaptée à une utilisation industrielle ».

« Notre collaboration avec le centre Helmholtz-Zentrum Berlin nous permet d’appliquer notre technologie avancée de dépôt de matériau au sein d’une installation dernier cri de rayonnement synchrotron » complète Jean-Luc Delcarri, directeur général d’Altatech.

A propos du centre HZB

Le Helmholtz-Zentrum Berlin für Materialien und Energie (HZB) exploite et développe de vastes laboratoires de recherche sur les photons (faisceaux de lumière synchrotron) et les neutrons. Les installations expérimentales, dont certaines sont uniques, sont utilisées chaque année par plus de 2 500 chercheurs provenant d’universités et d’autres établissements de recherche à travers le monde. En particulier, HZB est réputé pour les environnements d’échantillons uniques qui peuvent être créés (champs magnétiques intenses, températures basses). HZB réalise des essais sur divers matériaux dans des conditions réalisables principalement dans des laboratoires de très grande taille. Dans le domaine de l’énergie solaire, le développement de cellules photovoltaïques à couche mince est une priorité, tandis que les combustibles chimiques à partir d’énergie solaire constituent également un domaine de recherche très important. HZB emploie environ 1 100 personnes, dont 800 environ travaillent sur le campus de Lise-Meitner à Wannsee et 300 sur le campus de Wilhelm-Conrad-Röntgen à Adlershof.

Le centre HZB est membre de l’association Helmholtz de centres de recherche allemands, première organisation scientifique d’Allemagne.

VOIR AUSSI