Environnement

Département du Rhône: 500 000 euros par an contre l’ambroisie

 

Dans le Rhône, la lutte mené par le Département se poursuit sur le terrain avec des opérations d’arrachage ou de fauchage réalisées par les Brigade Vertes, des structures d’insertion financées par la collectivité. Le Département fait réaliser le fauchage de 7000 kilomètres de bas cotés et fait traiter 833 kilomètres pour des espaces en bord de route non accessible à l’épareuse. En 2010 les Brigades vertes sont intervenues sur 20 communes pour traiter 25 hectares.
La lutte se poursuit avec l’information des Maires, Présidents de communautés de communes et les Conseillers généraux, les professionnels de santé, la Mutualité Sociale Agricole. Tous ces élus ou professionnels ont reçu un courrier personnel pour les informer du lancement de la campagne 2011 et pour leur fournir la documentation nécessaire.

Cinq cents “référents ambroisie”
Le réseau des référents “ambroisie” comprend environ 500 personnes, au Département, au Grand Lyon, dans les communes. Plus de 200 communes ont des correspondants « ambroisie »
Des affichettes « Ambroisie coupez court à l’allergie » et des plaquettes sont envoyées dans les mairies et les Maisons du Rhône. Ces documents peuvent être demandés au numéro Vert 0 800 869 869 financé à 50% par le Grand Lyon et par le Département. Une exposition itinérante est organisée et un guide « est offert aux communes ».
Pour une année type le département dépense 500 000 euros, dont 400 000 euros pour la végétalisation, 105 000 euros pour le fauchage et 8 000 euros en outils de communication.
Le site www.rhone.fr/ambroisie permet notamment d’identifier la plante.

michel.deprost@enviscope.com

VOIR AUSSI