Énergie

Des modules photovoltaïques organiques au mètre

Modules photovoltaïques souples, au mètres, intégrables dans des structures polymères, dans le cadre d'un projet financé par l'Europe ( photo ISE Fraunhofer)
Modules photovoltaïques souples, au mètres, intégrables dans des structures polymères, dans le cadre d’un projet financé par l’Europe ( photo ISE Fraunhofer)

Les partenaires européens du projet FABRIGEN  présentent à LOPEC, Munich, un module photovoltaïque organique de six mètres de long!

Un module solaire organique de six mètres de long et large de 50 centimètres réalisé en matériau organique est le résultat du travail du projet de recherche européen ” FabriGen, qui réunit six partenaires de quatre pays.  Cette nouvelle source d’énergie sera présentée lors de la prochaine édition de LOPEC les 26 et 27 mai à Munich

Le module est produit exclusivement par un procédé, et les cellules ne contiennent pas d’oxyde de zinc-indium et présentent la particularité d’être très économique. Le but est d’utiliser ce matériau dans le domaine des membranes destinées au secteur de l’architecture.
“ FabriGen, production de structure pour l’énergie solaire” est un projet financé par l’Europe. Les partenaires du projet se trouvent en Allemagne, en Grande-Bretagne, en République Tchèque, et en Bulgarie et partagent l’objectif commun de développer des structures intégrant des cellules organiques. Les usages comprennent des applications pour ombrager des zones piétonnes, des parkings. Les couts permettent en effet de recouvrir de larges surfaces par des structures de polymères dont les coûts sont inférieurs au cout du verre. La combinaison avec des structures permet de créer de larges surfaces qui maximisent la production solaire, d’autant que le transport et l’installation ont des couts très intéressants.
“ Nous nous réjouissons d’avoir produit ce prototype réussi avec nos partenaires dans l’espace très court de six mois”, Dr. Birger Zimmermann, responsable de l’Equipe de Technologie de Production des Cellules organiques au Fraunhofer ISE. “ La production de structures textiles équipées de cellules photovoltaïques a été un travail commun ” souligne le coordinateur du projet Robert Carpenter, I2O. La conception des cellules et des modules a été réalisée par l’ISE Fraunhofer et les chercheurs de Fribourg ont été engagés dans le développement de l’encapsulation sous la direction de CPI en Grande-Bretagne.

 

VOIR AUSSI