Environnement

Des pesticides pourraient être responsables de la maladie de Parkinson.

Des pesticides pourraient être responsables de la maladie de Parkinson.

La maladie de Parkinson est la deuxième maladie neurodégénérative la plus répandue, après celle d’Alzheimer. Si l’origine exacte de cette maladie reste inconnue, un certain nombre d’études épidémiologiques incriminent l’exposition à des pesticides comme l'a rappelé un chercheur lors de la récente journée organisée par Envirhonalp et Envitéra à Lyon.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI