Énergie

EDF ne fermera pas de réacteurs en dehors de Fessenheim dans les dix ans

EDF ne fermera pas de réacteurs en dehors de Fessenheim dans les dix ans

Le pdg d’EDF, Jean-Bernard Levy, a annoncé lors de la présentation des résultats que l’entreprise ne fermera pas de réacteurs dans les dix prochaines années, en dehors de la fermeture du réacteur de Fessenheim.

Les résultats 2015 d’EDF montrent un chiffre d’affaires de 17,6 Mds€, en hausse de 3,9 % en croissance organique hors rattrapage tarifaire 2012. Le résultat net courant de 4,8 Mds€, est stable. Le groupe affiche une “bonne performance nucléaire” en France avec 416,8 TWh, supérieur à l’objectif de 410-415 TW. Au Royaume-Uni  avec 60,6 TWh, la production nucléaire est la meilleure production depuis 10 ans. Le Groupe poursuit son développement dans les renouvelables hors de France surtout avec 1 GW de capacités nettes installées par EDF Energies Nouvelles. Mais la situation est difficile, comme l’avaient annoncé les syndicats à la fin de 2015 jouant le rôle de lanceurs d’alerte. Le résultat net part du Groupe a  reculé à 1,2 Md€ contre 3,7 Mds € en 2014 en raison principalement des dépréciations d’actifs annoncées en décembre 2015 .

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI