Science

En 2014 Semicon Europa alternera entre Dresde et Grenoble

Semi, a annoncé hier que l’événement Semicon Europa se tiendra l’année prochaine à Grenoble et alternera chaque année avec la ville de Dresde, afin de mieux répondre aux défis européens de l’industrie du Semi-conducteur, tant au niveau du design, de la technologie, de la production et des applications. Cette nouvelle stratégie européenne a été élaborée à partir des retours des exposants, des grands fabricants de circuits, des représentants des clusters européens du semiconducteur et d’autres instances publiques. En plus d’augmenter les opportunités d’affaires commerciales pour les exposants et les visiteurs, cette stratégie de rotation soutient fortement l’initiative 10/100/20 (www.Semi.org/eu10-100-20) annoncée récemment par l’Union Européenne et confirme l’engagement en faveur de la compétitivité de l’industrie européenne du Semi-conducteur.

Une bonne nouvelle

M. Hilbert, adjoint au maire de Dresde s’attend à ce que dans le futur Dresde et Grenoble collaborent encore plus étroitement sur des sujets interdisciplinaires comme l’industrie 4.0.

Michel Destot, maire de Grenoble et député commente : « Notre région est profondément impliquée et active dans le domaine de la microélectronique depuis de nombreuses années avec la présence d’industriels leaders mondiaux ainsi que de centres de recherche de classe mondiale et d’une myriade de start-ups. Je suis convaincu que Semicon 2014 renforcera notre visibilité à l’international ».

« Cette décision est une très bonne nouvelle pour l’écosystème grenoblois de la microélectronique ainsi que pour la collaboration des clusters européens. Nous souhaitons contribuer au succès de l’évènement Semicon Europa pour le bénéfice des PME, des start-ups, des instituts de recherche et des grands groupes européens, en leur facilitant la mise en réseau et les collaborations », ajoute Loïc Lietar, président de Minalogic.

POUR EN SAVOIR PLUS

– Semi est une association mondiale d’industriels représentant la chaine complète d’approvisionnement en nano et micro-électronique. Les membres de Semi sont les moteurs du futur, permettant la réalisation de produits plus petits plus rapides et plus économiques, améliorant ainsi notre vie quotidienne. Depuis 1970, Semi s’engage à aider ses membres à se développer et devenir plus profitables, à créer de nouveaux marchés et à relever les défis communs de l’industrie. SEMI possède des bureaux à Bangalore, Beijing, Berlin, Bruxelles, Grenoble, Hsinchu, Moscou, San Jose, Seoul, Shanghai, Singapore, Tokyo, and Washington, D.C. Pour plus d’information www.Semi.org

– l’Isère concentre, avec 40 000 emplois dans les technologies de l’information, 1/3 des emplois de la microélectronique française. Au cours des dix dernières années, ce sont près de 10 Md€ qui ont été investis dans cette industrie.

En juillet 2013, Grenoble figure en 5e position du classement du magazine américain Forbes des 15 villes du monde les plus innovantes. Sur la base du nombre total de dépôts de brevets pour 10 000 habitants, Grenoble se place dans une place très enviable derrière Eindhoven, San Diego, San Francisco, et Malmö.

Grenoble est également une ville reconnue en Europe pour son expertise en micro-nanoélectronique, thématique identifiée par l’Europe comme Technologie Clé Générique (KET). En octobre 2012, les clusters DSP Valley (Belgique), Minalogic (France), High Tech Holland (Pays-Bas) et Silicon Saxony (Allemagne) se sont regroupés au sein du consortium Silicon Europe pour insuffler une nouvelle dynamique à la politique de l’industrie microélectronique européenne et se placer au cœur de la stratégie de croissance « Europe » 2020 ».

VOIR AUSSI