Actualités

Energie : financement participatif de proximité pour un parc photovoltaïque en Auvergne

Dans le cadre de son projet de centrale photovoltaïque sur un ancien site d’enfouissement de déchets à Billom, dans le Puy de Dôme, Valorem lance une campagne de financement participatif de proximité.

Développée par Valorem, la future centrale photovoltaïque de Billom dispose aujourd’hui de toutes les autorisations nécessaires à sa construction : son permis de construire a été obtenu en mars 2016 et son tarif d’achat de l’électricité fixé en juillet 2017 dans le cadre de l’appel d’offres de la CRE 4.2. Le projet s’étend sur une quinzaine d’hectares, sur l’ancien centre d’enfouissement technique de la Barbarade.  L’installation, d’une puissance installée de 5 MWc produira chaque année l’équivalent de la consommation de 9 200 personnes (hors chauffage et eau chaude électrique).  Le début des travaux est prévu en fin d’année 2018 pour une mise en service en juillet 2019. Valorem mène actuellement les démarches nécessaires à la préparation du chantier ainsi qu’à son financement.

Des retombées directes pour les riverains

L’opérateur en énergies vertes s’est engagé à ouvrir le capital du projet à la participation citoyenne. Les habitants du Puy-de-Dôme et des départements limitrophes (Creuse, Corrèze, Cantal, Haute-Loire, Loire, Allier) ont ainsi la possibilité d’investir dans le parc photovoltaïque de Billom en prêtant de l’argent à Billom Energies SAS, la société qui porte ce projet, via le site de financement participatif Lendosphere à partir du 18 juillet. Cette exclusivité territoriale favorise le recours à une épargne en circuit court et permet des retombées économiques directes pour les riverains. En plaçant leur épargne dans le projet au travers du financement participatif, les citoyens deviennent ainsi les « banquiers » de cette centrale solaire.

« L’implantation de panneaux photovoltaïques sur ces parcelles délaissées vient valoriser durablement ce site, se félicite Jean-Yves Grandidier, président de Valorem. Cette reconversion profite au territoire : outre la production d’électricité verte et locale, chaque habitant a la possibilité, tout en réalisant un placement intelligent et local, de montrer son attachement à la transition énergétique et à l’énergie photovoltaïque en particulier. »

VOIR AUSSI