Bioéconomie

Energie, innovation : ENGIE déploie un modèle plus ouvert

Energie, innovation : ENGIE déploie un modèle plus ouvert

Le groupe ENGIE, ex GDF SUEZ, accélère sa stratégie d’ouverture sur les renouvelables, les territoires et l’innovation.

« Il n’y aura plus de monopoles. C’est la fin des grandes cathédrales, des grands systèmes énergétiques centralisés. » Guillaume Normand, délégué régional d’ENGIE pour Rhône-Alpes reprend les formules de Gérard Mestrallet il y a quelques mois lors de l’anniversaire de la Compagnie Nationale du Rhône. La consommation énergétique baisse doucement en Europe, 50 GW de capacités thermiques ont été fermées, les marchés sont dérégulés, les renouvelables se développent, les territoires deviennent des acteurs. Une page se tourne. GDF SUEF devient ENGIE. Les racines avec GDF (Gaz de France) sont coupées, le souvenir de Suez, la compagnie qui créa le canal, appartient à l’histoire.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI