Avec le réchauffement, les torrents alpins émettent davantage de carbone


L’une des conséquences les plus évidentes du réchauffement est la faible quantité de neige en montagne. Des chercheurs de l’EPFL ont découvert que le manque de neige a aussi un impact sur les ruisseaux alpins. Les torrents combinés aux lacs et aux rivières, contribuent dans une large mesure à émettre du dioxyde de carbone(CO2) dans l’atmosphère, un phénomène jusqu’ici, naturel. Après un hiver chaud pauvre en précipitations neigeuses les ruisseaux libèrent plus de CO2 qu’ils n’en absorbent.
«Il s’agit de la première recherche qui montre l’impact du changement climatique sur le cycle global du carbone dans le cas des ruisseaux alpins», explique Tom Battin, directeur du Stream Biofilm and Ecosystem Research Laboratory (SBER) et co
-auteur de l’article paru dans la revue Ecosystems.

La comparaison de deux hivers d’affilée, l’un qualifié de normal, entre 2012 et 2013, et l’autre d’exceptionnellement chaud, entre 2013 et 2014, a permis d’observer ce phénomène. Après un hiver normal, durant d’environ 70 jours, les ruisseaux capturent au printemps plus de dioxyde de carbone qu’ils n’en produisent naturellement. Après un hiver chaud et très peu de neige les cours d’eau émettent davantage de dioxyde de carbone qu’ils n’en absorbent.
Si la quantité de CO2 relâchée est difficile à mesurer plusieurs conséquences sont à envisager. Les rivières à l'aval des petits torrents risquent de recevoir moins de carbone organique pour alimenter leur métabolisme en raison de l’absence de neige fondue. La baisse de quantité de neige aurait des conséquences sur l’ensemble du système en se traduisant par exemple par une modification du débit d’eau qui dépend de ces rivières.

Mesurer les flux de CO2

Pour mieux comprendre le comportement des torrents les chercheurs ont immergé des capteurs durant 18 mois sur 12 affluents de la rivière Ybbs (Préalpes autrichiennes) . Répartis en réseau entre 700 et  1500 mètres, ces senseurs ont mesuré l’ensemble de l’écosystème aquatique. Trois paramètres ont été calculés toutes les cinq minutes : variations de la lumière, température des eaux et concentration d’oxygène. Ces informations ont permis d’observer la photosynthèse et la «respiration écosystémique», qui donnent une idée des flux du dioxyde de carbone.

L’équipe de Tom Battin travaille aussi sur douze torrents en Valais, dans le Val Ferret, à Valsorey et à Champéry, et, dans le canton de Vaud, dans le Vallon de Nant. Des mesures plus poussées  sont réalisées dans ces régions plus élevées et plus vastes que les Préalpes autrichiennes. Une dizaine de paramètres sont mesurés toutes les dix minutes au moyen de nouveaux capteurs. Cette recherche a reçu le soutien de l’EPFL Valais-Wallis, du Fonds National Suisse et du projet européen «C-Cascades» qui vise à mieux comprendre le rôle du cycle du carbone dans la régulation du climat. Durant environ trois ans, les chercheurs récolteront des millions de données, une méthode d’investigation devenue incontournable dans le domaine des sciences environnementales.

 





Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


L’Alpe d’Huez : Plan local d’urbanisme annulé

Le 19 octobre le tribunal administratif de Grenoble a donné raison à la FRAPNA Isère dans deux recours l’opposant à la commune d’Huez.


Trois loups avaient été abattus sans respect des textes : un arrêté de la Préfecture de Savoie annulé

France Nature Environnement, Humanité & Biodiversité et la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) ont obtenu l’annulation par le tribunal administratif de Grenoble de l’arrêté du Préfet de Savoie du 10 septembre 2015 autorisant le tir de six loups. Cette victoire n’a pas empêché la mort injustifiée de 3 loups. 


Rozenn Hars, nouvelle présidente du Parc national de la Vanoise

Rozenn Hars, conseillère départementale de Savoie, succède à la  présidence du parc de la Vanoise à Laurent Tresallet pour une nouvelle phase de collaboration entre le Parc et les collectivités.


Valais : identification de la louve responsable d’une attaque

Le Service de la chasse, de la pêche et de la faune (SCPF) du Canton du Valais a reçu les résultats détaillés du prélèvement ADN effectué fin juin sur un agneau tué par un loup dans la vallée de Tourtemagne. Le prédateur est une louve inconnue jusqu’ici qui a été enregistrée sous le nom de […]


Suisse : le plus grand éboulement depuis plusieurs décennies dans les Grisons

L’accident survenu mercredi en début de matinée près de Bondo, dans les Grisons est le plus important éboulement survenu dans cette région de Suisse depuis plusieurs décennies.


Mer de Glace : investissement pour suivre le recul du glacier

Le Conseil municipal de Chamonix a décidé un investissement sur le site du Montenvers qui surplombe la langue terminale de la Mer de Glace.


Nouvelles Energies Hydrauliques investit dans les Alpes

La société Nouvelles Energies Hydrauliques,  créée par Frank Adisson, champion olympique de kayak, développe ses investissements dans les Alpes.


Le loup étend rapidement sa présence dans les Alpes et dans le Massif Central

La campagne de suivi du loup pour l’hiver  2016-2017 achevée au 31mars a  permis de conclure pour l’ONCFS à une nouvelle progression des populations. Les populations poursuivent leur progression géographique et démographique surtout dans l’arc alpin et dans le Massif central, en Auvergne Rhône-Alpes, en Ardèche, en Savoie et surtout au sud de l’Isère.


Deux loups abattus en Savoie après des attaques

Dans le cadre des opérations de tirs de défense renforcée contre le loup,  deux loups ont été abattus en Savoie ces derniers jours. Une attaque à la Léchère a entrainé la mort de 320 animaux.


L’expansion du loup pose la question de la cohabitation avec les habitants

Au delà des dégats sur les troupeaux, l’expansion des populations de loups amène à s’interroger sur les relations qui s’instaurent entre  l’animal et les habitants des secteurs colonisés.


Quarante loups abattus au maximum en 2017-2018

Nicolas Hulot, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire et Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, ont signé l’arrêté fixant le nombre maximal de loups dont le prélèvement pourra être autorisé pour la période 2017-2018.


Esprit Parc national Vanoise : les acteurs de la marque très motivés

Les 29 et 30 mai s’est tenue à Myans, la première rencontre du réseau des acteurs Esprit parc national – Vanoise. La rencontre avait pour but de lancer le réseau des acteurs Esprit parc national – Vanoise. Animée par le Parc de la Vanoise avec l’appui de l’Agence Française pour la Biodiversité et l’AFRAT, et […]


Avec le réchauffement, les torrents alpins émettent davantage de carbone

L’une des conséquences les plus évidentes du réchauffement est la faible quantité de neige en montagne. Des chercheurs de l’EPFL ont découvert que le manque de neige a aussi un impact sur les ruisseaux alpins. Les torrents combinés aux lacs et aux rivières, contribuent dans une large mesure à émettre du dioxyde de carbone(CO2) dans […]


Réchauffement climatique : glissement de terrain moins rapide au glacier d’Aletscch

La vitesse du glissement de terrain dans la vallée du glacier d’Aletsch dans le Valais,  s’est ralenti pendant l’hiver. Les effets du réchauffement climatique se font sentir dans les Alpes par exemple sur le glacier d’Altesch, le plus grand galcier d’Europe, dans le Valais. Ces effets se sont accélérés à l’automne dernier dans la région […]


Balades autour d’Annecy, par Roger Hénon

Le petit guide  » Le P’tit Crapahut proposé par Roger Hénon, décrit 44 balades autour du lac d’Annecy, près du lac, pour avoir des  points de vue magnifiques ou vers des destinations plus éloignées. L’intérêt des courtes randonnées propose par Roger Hénon réside dans la variété des environnements et des objectifs proposés. Chaque balade, permet […]