Thibault Soleilhac ( Hélios Avocats) : la fiducie nouvel outil juridique de compensation écologique environnementale


Thibaut Soleilhac, associé du cabinet Hélios Avocats, explique le fonctionnement de la fiducie environnementale, un montage juridique adapté à la mise en place des nouvelles obligations de compensation des atteintes à la biodiversité.

Qu'est-ce que la fiducie?

Thibault SOLEILHAC

Thibault SOLEILHAC, associé  du cabinet Hélios Avocats ( photo Hélios)

La fiducie est un contrat, développé notamment en droit anglo-saxon, sous le nom de trust, par lequel le  propriétaire d'un bien,  quel que soit ce bien , actif matériel, entreprise, portefeuille de valeurs mobilières, transfère la propriété de ce bien à un tiers, le fiduciaire, afin que ce dernier en assure la gestion en vue d'un objectif défini par le contrat de fiducie. Il ne s'agit pas d'une vente, ni d'une location, mais de ce qu'on peut appeler un régime de propriété dégradée : le fiduciaire, est bien propriétaire du bien pour la durée du contrat qu'il a toute liberté de faire fructifier en vue des objectifs arrêtés entre les parties.

Comment la fiducie est-elle s'inscrit dans le droit français?

La fiducie  a été inscrite dans notre droit par la loi  du 19 février 2007.  Elle étoffe l'éventail des instruments juridiques à disposition et nous avons pensé que cet outil pouvait s'appliquer dans le domaine des compensations  environnementales issues de la loi Biodiversité du 8 août 2016, notre cabinet étant spécialisé en matière de droit de l’environnement.

Comment une fiducie fonctionne-t-elle ?

Prenons l'exemple simple d'une société d'économie mixte qui réalise une  Zone d'aménagement concertée ( ZAC) de 30 hectares. Ce projet comme tout projet aura des impacts environnementaux, sur  les milieux naturels, la faune, la flore, les eaux. Et se trouve soumis de ce fait à étude d'impact examinée par la Direction régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement, (DREAL)  qui  accompagne son autorisation de mesures de compensation. Ces mesures visent à compenser dans un autre lieu,  plus ou moins proches du site du projet,  et pour une certaine durée (20-30 ans), les conséquences de l'aménagement. Le porteur du projet a l'obligation de d’assurer l’exécution et le suivi de ces compensations. Or le plus souvent, la mise en place de ces mesures, leur gestion, n'entrent pas dans les compétences du maitre d’ouvrage qui par ailleurs n'a pas forcément les moyens humains ou techniques d'assurer cette obligation. C'est un rôle que peut assurer le fiduciaire.

Comment la fiducie est-elle réalisée ?

Le  fiduciaire devient propriétaire du terrain destiné à supporter les compensations.  Il devra mettre en oeuvre toutes les mesures prescrites par l’arrêté préfectoral au titre de la compensation. Il emploiera pour cela sur les ressources apportées par le porteur du projet qui  lui seront versées dans le cadre d’un second contrat de fiducie. Ces fonds garantiront la bonne exécution du programme de compensation sur la longue durée , et en tant qu’investissements, notamment s’ils sont versés en une seule fois, ils pourront être amortis dans les comptes du porteur de projet.

Les avantages de la fiducie?

La fiducie fait intervenir un tiers entre l'obligé à la compensation et l'Etat. Ce rôle ne peut être assuré que par un nombre de limité de professionnels, notamment les banques et institutions financières,  et les avocats qui offrent la sécurité juridique indispensable pour la mise en place des contrats de compensation. C’est là où la présence de spécialiste du droit de l’environnement est un atout précieux. L’obligation légale de réassurance qui pèse sur les fiduciaires garantit la bonne fin de l’opération.

Des fiducies environnementales ont-elles déjà été mises en place?

Nous avons étudié la mise en œuvre de cet outil fiduciaire dès l’été 2016 en proposant cette solution sécurisée à l’administration et en la présentant aux porteurs de projets publics et privés. Dans la mesure où elle concerne des projets soumis à étude d’impact donc relativement importants, les instructions sont relativement longues. Mais les premiers projets devraient désormais sortir dès cet automne.

Recueilli par Michel Deprost





Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Pollinisateurs, plastiques polluants, molécules de substitution : la Fondation Rovaltain se mobilise

Wilfried Sanchez, directeur de la Fondation scientifique de Rovaltain, précise les axes d’action de la fondation : disparition des pollinisateurs, pollution par les plastiques, et molécules de substitution.  La Fondation ne finance pas la recherche en toxicologie ou en écotoxicologie.  Quel est son rôle et quelles sont ses ressources ? La Fondation est une structure d’interface […]


Effets du changement climatique : l’Observatoire régional étendu à l’Auvergne

L’ORECC ( Observatoire Régional des Effets du Changement Climatique) en Auvergne Rhone-Alpes signale les actions menées en 2017. En 2017 l’Observatoire régional des Effets du Changement Climatique de Rhône-Alpes ( ORECC) a ouvert le périmètre de ses travaux au territoire auvergnat. Cet élargissement a permis la publication de nouvelles informations sur  le site internet  de […]


Fondation Rovaltain : après les intentions et les signatures, passons à l’action !

La Fondation de Rovaltain lance un appel à destination des entreprises afin d’identifier et de développer des solutions basées sur la science pour relever les défis sanitaires et environnementaux de notre société. Wilfried Sanchez, Directeur de la Fondation de Rovaltain, explique le sens de cet appel. Au mois de novembre 2017, plus de 15 000 […]


CESER Auvergne Rhône-Alpes : les pêcheurs écartés

Les 300 000 pêcheurs d’Auvergne Rhône-Alpes ne sont pas représentés au CESER d’Auvergne Rhône-Alpes, et les chasseurs n’ont qu’un représentant. Tous estiment que le Préfet les a écartés  au profit quasiment exclusif d’ associations moins représentatives. Les pêcheurs sont gens tranquilles. Mais le renouvellement récent du Conseil Social et Environnement régional d’Auvergne Rhône-Alpes a provoqué […]


Michel Dantin : oui aux biocarburants issus des coproduits agricoles

Les députés européens se prononceront ce mercredi sur le paquet « Union de l’énergie », qui concerne la refonte de la directive relative à la promotion de l’énergie produite à partir de sources renouvelables (RED2). Pour Michel Dantin, Député européen, les biocarburants issus de coproduits agricoles ne doivent pas être condamnés, comme il le précise […]


Véhicules électriques : marché en hausse de 13% en 2017

L’année 2017 a apporté un constat : les Français se tournent de plus en plus vers des véhicules électriques. En effet, 30 921 véhicules ont été immatriculés en 2017, soit une hausse de 13% par rapport à 2016. Le marché de l’électrique représente ainsi un peu plus de 1,2% des immatriculations de véhicules neufs en […]


Suisse Occidentale et Auvergne Rhône-Alpes misent sur la recherche et l’innovation

Les premières Rencontres franco-suisses de l’économie et de l’innovation se sont tenues ce lundi à Lyon. Pour Auvergne Rhône-Alpes comme pour les cantons de Genève, de Vaud et même du Valais, l’enjeu est de s’unir afin de mieux innover. Les premières rencontres franco- suisses de l’innovation ont eu lieu ce lundi au siège de la […]


Suisse Occidentale et Auvergne Rhône-Alpes : coopérer pour prospérer

Les cantons de la rive du Léman et Auvergne Rhône-Alpes, veulent coopérer davantage pour faire face à la globalisation. L’exécutif d’Auvergne Rhône-Alpes mise sur ces coopérations pour entrainer plus largement des acteurs régionaux dans cette dynamique.  Laurent Wauquiez aux cantons du Léman : on a tout à faire ensemble from Enviscope on Vimeo. Le […]


Bourgogne : les roches de Solutré et de Vergisson et du Mont de Pouilly, sites remarquables

Le classement total du site de la roche de Solutré, de la roche de Vergisson et du Mont de Pouilly ( Saône et Loire) ,  comme site remarquable qui mérite la reconnaissance nationale a été signé par Nicolas Hulot. Le site classé constitue un outil adapté à ce territoire exceptionnel. « La qualité de ce […]


M. Regazzoni, Ambassadeur de Suisse en France

 M. Regazzoni, , Ambassadeur de Suisse en France from Enviscope on Vimeo.


Antoine Quadrini , président du CESER Auvergne Rhône-Alpes : réunir au delà des différences

 Antoine Quadrini : président du CESER Auvergne Rhône-Alpes from Enviscope on Vimeo. Antoine QUADRINI a été élu président  du Conseil Economique Social et Environnemental par 154 voix sur 155 suffrages exprimés.  C’est une élection unanime après plusieurs semaines pendant lesquelles le CESER a été divisé par la présence de deux candidats. Antoine Quadrini est […]


Le loup complique le pastoralisme en Belledonne

Le pastoralisme essaie de se maintenir en Belledonne où la présence du loup complique la gestion des troupeaux. Le pastoralisme  permet de mettre valoriser en Belledonne , environ 12 4000 hectares d’alpages, doit 22 % du territoire animé par l’association Espace Belledonne, dans et autour du massif qui s’étire  de Savoie en Isère, sur les […]


Belledonne : une agriculture de montagne adaptée à la ville

En Belledonne, entre contraintes naturelles et pression urbaine, l’agriculture de montagne ouvre des voies modernes. En Belledonne, l’agriculture se porte plutôt mieux qu’en moyenne dans le reste de l’Hexagone Elle trace des chemins d’avenir en devant un vrai pilier de l’économie territoriale. Les contraintes pourtant sont fortes. La proximité de la  ville pèse sur le […]


Laurent Wauquiez critique la centralisation en marche

Devant le nouveau CESER, Laurent Wauquiez a de nouveau critiqué le poids excessif de l’Etat centralisé et dénoncé une centralisation qui se développe. Laurent Wauquiez en a appelé une nouvelle fois jeudi matin, devant les membres du CESER Auvergne Rhône-Alpes, à la mobilisation en faveur des territoires. Il a mis en garde contre les risques […]


Laurent Wauquiez au CESER : la région doit investir pour innover

Digital, environnement, industrie, hydrogène, qualité de l’air, agriculture régionale, circuits courts, mais aussi culture et social, Auvergne Rhône-Alpes doit investir et innover. Laurent Wauquiez s’est adressé ce jeudi matin aux membres du nouveau CESER réunis pour leur assemblée d’installation.  Délaissant son style souvent cassant des assemblées du Conseil régional, il a trouvé les mots pour […]