Énergie

Eoliennes urbaines: l’IUT Lyon 1 accueille le concours national GIM’EOLE

Le concours national GIM’EOL réunit chaque année 200 étudiants des 27 départements IUT Génie Industriel et Maintenance de toute la France. L’objectif est de proposer aux étudiants de département Génie Industriel et Maintenance des projets pluritechniques concrets et motivants qui leur permettent de rechercher et sélectionner des technologies d’éoliennes offrant les meilleures performances énergétiques, dans le cadre de leurs projets tuteurés.
Lors du concours, les performances des éoliennes sont comparées. Les étudiants remportent différents prix dans plusieurs catégories  : prix de la performance énergétique ; prix du design industriel ; prix de la génératrice innovante ; prix du développement durable (éco conception)… Pour tester ces machines, l’IUT Lyon 1 a spécialement construit cette année une inst allation de type soufflerie.

Le concours est l’occasion de confronter théorie et pratique dans les domaines du génie énergétique, de la mécanique, de la mécanique des fluides, de l’électricité et l’électronique. Le concours permet aux étudiants de  se préparer  à devenir de bons généralistes de l’industrie dont la polyvalence constitue le meilleur facteur de compétitivité. 

Le Département Génie Industriel et Maintenance défendra cette année les couleurs de l’IUT Lyon 1 aux côtés du département Génie Thermique et Energétique qui présentera sa toute première éolienne. L’IUT Lyon 1 avait participé pour la première fois au concours GIM’EOLE en 2009. Il avait été classé 4ème sur 27 en 2009 (en performance énergétique) globale puis 2 ème sur 22  en 2010, puis 3 ème sur 30 en 2011 (rubrique « ventperturbé »).

Le Département n’ a pas participé en 2012 pour pouvoir préparer l’accueil de cette année. Il s’était tout particulièrement démarqué en 2010, en présentant pour la première fois un prototype équipé de déflecteurs qui a été copié de multiples fois en 2011 et qui a provoqué un quasi doublement des performances énergétiques par rapport aux années précédentes.

VOIR AUSSI