Environnement

Eurexpo: choisir le bon prolongement

La confusion dans l’agglomération elle-même, en a ajouté une couche! Certains visiteurs ou exposants ont eu bien du mal à quitter Eurexpo mardi et ce mercredi, comme traumatisés, les visiteurs ont tardé à rejoindre le plus grand salon de l’environnement au Monde.

C’est évident, EUREXPO n’est pas encore relié d’une manière satisfaisante. La situation est historique. La création de navettes depuis la station de La Soie, il y a quelques années, a amélioré le fonctionnement. Finis pour les visiteurs, les interminables retours vers la Part-Dieu, après des journées exténuantes, avec le doute quant à la possibilité d’attraper un TGV vers la capitale.

Mais il y a encore à faire. Avec les navettes, bien sûr, le service pourrait être amélioré. En ménageant un site propre, ou au moins un couloir, entre la station de la Soie et le Parc des expositions. Progressant rapidement sur le site propre de l’enceinte du Parc, les navettes s’engluent dans le désordre de la circulation urbaine et font du sur place. Elles avançaient ce mardi, moins vite qu’un piéton puisque , marchant, je suis arrivé plus d’une heure avant la navette à la station de la Soie. Relions d’abord La Soie à Eurexpo avec des couloirs prioritaires et déneigés en priorité. A quoi bon des couloirs de bus s’ils ne sont pas déneigés en priorité.

Ne faut-il pas un autre moyen de transport pour Eurexpo? Ce débat est pollué par le projet de Grand Stade qui a fait irruption dans la scène politique lyonnaise alors qu’il n’était inscrit dans nul document. Le débat pour ou contre le Grand Stade, contamine le débat pour ou contre tel ou tel prolongement de tramway.

Si c’est Eurexpo qu’il faut mieux desservir, un prolongement depuis Bron ne me semble pas la bonne solution. L’apport pour Eurexpo sera assez faible. Il ne concernerait que les visiteurs venant de Bron, ou du sud de Lyon, voire de la gare de Perrache. C’est peu. Cela ne changerait rien en cas de problème météorologique. Cela ne sécuriserait pas la liaison avec la Part-Dieu, avec le vrai centre de Lyon ( entreprises, hôtels, etc) qui demeurerait fragile!

Cela n’améliorerait en rien la liaison avec l’aéroport de Saint-Exupéry où arrivent de très nombreux visiteurs ( entreprises, délégations, etc) et exposants. Cela n’améliorerait en rien la liaison avec la gare TGV de Saint-Exupéry qui un jour pourrait se réveiller. La véritable amélioration pour Eurexpo, est me semble-t-il dans la création d’un embranchement depuis la ligne T3/Rhône Express qui pourrait emprunter des emprises dans les zones industrielles actuelles, qui seraient mieux desservies.

Cette ligne pourrait ensuite rejoindre la ligne T2, et même rejoindre la gare de Saint-Priest, pour réaliser un bouclage de l’Est lyonnais. Mieux que le Grand Stade, cette colonne vertébrale rééquilibrerait les activités économiques en donnant une cohérence aux transports collectifs. Qu’en pensez-vous?

michel.deprost@enviscope.com

VOIR AUSSI