Environnement

Europe

Le Parlement européen doit voter son budget

Pour la période 2014-2020

Un débat a eu lieu au siège de la Région Rhône-Alpes autour de la politique européenne en Rhône-Alpes

L’Europe confrontée à  une mutation économique et environnementale profonde cherche des solutions. Le Conseil européen des chefs d’Etat a proposé pour la période 2014 2020n, un budget en déséquilibre, rigide. Pour le Parlement, ce budget ne correspond pas aux besoins de l’Union.

Des négociations se sont déroulées depuis plusieurs mois autour du budget.

Parlement européen demande flexibilité, ressources propres révisions en 2014

Michel Rivasi, députée Verts, rappelle les enjeux en terme d’énergie, d’environnement, d’aide aux PME innovantes

mondialisation

Françoise Grossetête (Parti Populaire Européen) rappelle que les ressources seront moins importantes ; Rhône-Alpes étant une région riche, il faudra faire des choix douloureux, et faire des demandes non satisfaites. Il faudra du courage politique et dire non et cible ce qui sera prioritaire pour la région. Les régions prenant la responsabilité de la gestion des fonds européens, il ne faudra pas qu’on ait l’impression que les choix changent tous les six ans Il faut que la politisation de la gestion de ces fonds change en fonction de la couleur politique. Il faut garanti l’impartialité de la gestion de ces fond structurels

Laure Deroche, Maire de Roanne, fait entendre «   la voix » des villes moyennes

 « Nous sommes une région riche en plein développement important de descendre eu niveau infra régional et de prendre en compte les villes moyennes. On a demande la prise en compte des problématiques de villes moyenne il me semble qu’il ne faut oublier certaines thématiques, reconnaissance du fait urbain, reconquête de friches, la question de la culture qui peut être un vrai levier territorial. Le fait urbain ne concerna par seulement les grandes vile, que ce soit dans le ” soft ” ou dans le ” hard” pour le zonage, pour la politique de la ville, quelles seront les interventions de l’Europe pour ces villes

Marie Odile Sasso, adjoint au maire de Saint Etienne, si RA est une région développée et riche au niveau de l’Europe elle est aussi très diversifiée, elle est la troisième agglomération de RA c’est Saint Etienne métropole avec 400 000 habitants nous sommes engagé dans notre rebond économique et nous avons beaucoup à faire et nous avons besoin des fonds européens.

Je voudrais  insister sur l’approche du volet urbaine.

Liaison avec les territoires agricole et avec le FEADER travail avec le Pilat

Président Conseil général de l’Ardèche la crainte peut ont conjugue une concentration thématique sans ajouter concentration géographique

Pour l’emploi les poches de chômage les plus important ne son pas près des foyers industriels mais dans quelques vielles terres industriels de cette région, et si on veut une europée in

Transitions énergétique TIC

Sécheresse introduire le thème métropolitain

Noeud ferroviaire gare part dieu

Danielle Chuzeville

Ce qui me pose question, période c sontrciton métropole ou pole européen

 Dans quelle mesure cela sera pris par les programme commnt nous bénéficierons des programmes en termes d’innovation on ne peut travailler sur échange = domicile travail

Pour ce nouveau département que sr al Rhône futur nous avons l’intention de nos tourner vers l’innovation avec le TPE les fonds européens seront d’un grand secours

Didier Guillaume Concentration thématique ne peut pas dire concentration géographique. Le Vice président Annecy l’innovation recherche ne doit pas être concentré dans les métropoles et nos territoire participe à la qualité régionale en termes d’innovation nous devons soutenir l’innovation de terrain qui concerne les pme et les TPE

VOIR AUSSI