Science

Francesco Sette, Directeur général de l’ESRF, lauréat du prix Friedel-Volterra

Le 8 juillet Francesco Sette, directeur général de l’ESRF (European Synchrotron Radiation Facility), a reçu le prix Friedel-Volterra de la Société française de physique (SFP) et de la Société italienne de physique (SIF). Francesco Sette a été ainsi récompensé pour « ses travaux remarquables en physique des surfaces, stimulés par l’utilisation très novatrice de la lumière synchrotron tout au long de sa carrière scientifique ». Très récemment, il a lancé un programme de modernisation de l’ESRF, visant à faire de celui-ci une source extrêmement brillante.

La cérémonie a eu lieu à Nantes, lors du 25e Congrès général de la Société Française de Physique. Le prix Friedel-Volterra a été créé en 2016 par la Société italienne de physique (SIF) et la Société française de physique (SFP) en hommage aux scientifiques Vito Volterra et Jacques Friedel. Il est décerné, chaque année, à un physicien impliqué dans une collaboration franco-italienne, en reconnaissance de travaux remarquables en physique.

Italien, docteur en physique de l’Université de Rome, Francesco Sette est un pionnier de la recherche sur le rayonnement synchrotron. Après huit ans passés aux Etats-Unis, il a rejoint l’ESRF, le Synchrotron européen de Grenoble en 1991. Responsable d’un groupe scientifique, il y a mis au point une nouvelle génération de lignes de lumière basées sur la diffusion inélastique résonnante des rayons X permettant d’étudier les mouvements atomiques et les propriétés électroniques de la matière condensée.

En 2001, il a été nommé directeur de la recherche à l’ESRF, jouant un rôle central dans la conception et le lancement du programme de modernisation de l’ESRF qui vise à créer en 2020 le premier synchrotron de quatrième génération à haute-énergie, ESRF-EBS (Extremely Brilliant source). Francesco Sette est le quatrième directeur général de l’ESRF.

VOIR AUSSI