Environnement

Fret : la CGT déplore le recul du ferroviaire

Fret : la CGT déplore le recul du ferroviaire

L’Union inter-fédérale des Transports CGT déplore la faible place des transports dans les annonces du gouvernement. Le syndicat souligne l’insuffisance des ambitions de l’Etat en faveur d’autre modes de transport que la route.

” Pourtant tous les signaux sont au rouge: augmentation des émissions de gaz à effet de serre due aux trafics routiers en progression,  au détriment du ferroviaire, marchandises et voyageurs baisse tout comme le fluvial. ” observe le syndicat, qui réagit aux annonces du gouvernement.

” Nous sommes  contre-courant des objectifs du Grenelle de l’Environnement qui  pourtant déclarait le “fret ferroviaire, fluvial et le cabotage maritime d’intérêt général”, mais aussi de l’Accord de Paris. ” n’a pas manqué de dire la CGT au  ministre de l’Environnement lors du Conseil national de la Transition écologique au mois de juillet.

Pour la CGT le ” véritable problème auquel ne s’attaque pas le Ministre, c’est la diminution de la circulation routière alors que la saturation des réseaux est un phénomène qui prend de l’ampleur , particulièrement autour des grandes métropoles avec un étalement urbain qui ne cesse de croitre, auquel contribuent les lois NOTRe et MAPTAM, à l’opposé  là aussi des objectifs de la COP 21, avec pour conséquence de créer de nouveaux besoin de transport de voyageurs et de marchandises.”

VOIR AUSSI