1. Accueil
  2. /
  3. Actualités
  4. /
  5. Environnement
  6. /
  7. Gazéification de biomasse :...

Gazéification de biomasse : premier contrat industriel pour COGEBIO

COGEBIO a enfin signé son premier contrat industriel , avec Guyenne Papier, pour la vente d’une unité de gazéification de biomasse.

C’est la récompense d’un très long parcours que viennent de recueillirent Etienne Lebas, dirigeant, et Christian Bedrossian,  porteurs de COGEBIO, entreprise spécialisée dans la construction d’unité de gazéification à partir de biomasse.

Un gazéifieur  COGEBIO de biomasse alimente depuis le mois de novembre à Thiviers ( Dordogne)  une unité de séchage de papier exploitée par Guyenne Papier.

Le gazéifieur Gasclean produit du biogaz à partir de biomasses diverses: plaquettes forestières, sous produits agricoles. Le gaz produit permet d’alimenter une chaudière elle-même capable de produire dans le cadre d’une cogénération, électricité et chaleur.

Guyenne Papier produit du papier couché, qui exige de grande quantités de chaleur pour sécher le revêtement  aqueux déposé sur le papier.  L’unité de Guyenne et Gascogne produit des papiers couchés fluorescents ou de papiers destinés à l’impression photo.

La chaleur était produite jusqu’à présent par une chaudière de production de vapeur d’eau au gaz naturel. A la recherche d’un certification ISO 14001, l’entreprise a voulu réduire son empreint environnementale. Elle a décidé de substituer le gaz naturel issu de biomasse au gaz naturel.

La ressource utilisée est de la plaquette forestière, qui évitera l’émission de 1000 tonnes de gaz à effet de serre chaque année. Guyenne Gascogne ne s’est pas contenté d’un chaudière à bois , mais a opté pour le procédé Gasclean qui permet d’alimenter sa chaudière en gaz issu de biomasse. L’installation Gasclean permet de fournir une puissance énergétique de 2 MW.  Le brûleur à gazéification Gasclean peut être proposé pour des puissances allant de 500 kW à 2 MW, et il peut être connecté à des chaudière, four, ou séchoir d’une puissance allant jusqu’à 5 MW.

Après avoir développé un pilote, puis une premier gazéifieur sur le site de l’INSA de Lyon,  Cogebio avait lancé une opération à Madagascar, qui s’est révélée négative. Le premier contrat industriel relance les perspectives, qui adhère au pôle de compétitivité AXELERA.

michel.deprost@enviscope.com

 

LinkedIn
Twitter
Email

à voir

Related Posts

Mag2lyon numéro 163

NEWSLETTER

Rececevez réguliérement par mail nos dernier articles publiés

Lire la vidéo
Lire la vidéo
Lire la vidéo

Derniers articles publiés

Enquêtes

Reportage Vin 31

Dossiers

Territoires

Environnement

Energie

Mobilité

Médiathèque

économie

économie durable

bioéconomie

économie circulaire

Construction et aménagement

Recherche

Connection

Connexion à votre compte

Récupération de votre mot de passe

Merci de saisir votre identifant ou votre adresse email