Sources alternatives

Géothermie : Jean-Jacques Graff nouveau président de l’AFPG

L’Association Française des Professionnels de la Géothermie (AFPG) a renouvelé son Conseil d’administration et son Bureau à l’occasion de son Assemblée Générale tenue le 20 juin à Paris.

Jean-Jacques Graff, d’ES Géothermie, filiale d’Electricité de Strasbourg, est le nouveau président de l’association, divisée en deux sections, l’une pour la géothermie profonde, l’autre pour la géothermie de surface.

Le nouveau bureau est représentatif de la filière géothermie française. Il comprend des représentants de la géothermie de surface pour des projets de chaleur et de froid à l’attention des maisons individuelles, des logements collectifs et bâtiments du tertiaire. Ces opérations sont assistées par des pompes à chaleur géothermique.

Il comprend aussi des représentants de la géothermie profonde dont les applications s’étendent des réseaux de chaleur urbains aux applications agro-industrielles (serres agricoles…) et aux centrales de coproduction de chaleur et d’électricité (comme c’est déjà le cas en Alsace).

Le bureau entend confirmer le développement de la géothermie « énergie renouvelable, décarbonée, locale et non-intermittente, qui remplace avantageusement les énergies fossiles. » La géothermie, selon l’AFPG, répond « efficacement et durablement aux besoins de chaleur et de froid des bassins de vie et des bassins d’activité économique, elle est économiquement stable et reste compétitive dans la durée, loin des sursauts tarifaires des énergies fossiles. »

L’AFPG fédère une centaine d’entreprises des métiers de l’énergie géothermique en France métropolitaine et dans les Territoires d’Outre-Mer et différentes parties-prenantes majeures de la filière (pôle de compétitivité, autres syndicats de l’énergie, enseignement supérieur…).

VOIR AUSSI