Environnement

Grand Stade: les opposants estiment que le projet est compromis

Les opposants au projet de Grand Stade de l’Olympique Lyonnais à Décines estiment que le projet est de plus en plus compromis. Le rapport financier de l’OL rendu public le 23 février et les chiffres publiés par la Direction Nationale de Contrôle et de Gestion (DNCG), avec un déficit de 35,1 millions d’euros pour la saison 2009-2010, indique que l’OL affiche, selon le collectif d’opposants, ” la plus grosse perte de la Ligue 1 ” L’OL est le club de football de Ligue 1 le moins rentable devant le PSG et passe de la première place en 2008-2009 avec un bénéfice de 5,3 millions d’euros (réalisé grâce à la cession de Benzema) à la limite de clôture du bilan pour 35,3M€, à la dernière place en
2010 avec un déficit de 35,1M€.
Les opposants comparent le club lyonnais au Real de Madrid, un club plus riche, évoluant dans une agglomération bien plus peuplée que l’aglomération lyonnaise. Les opposants soulignent que l’équipe espagnole est plus riche que l’OL mais surtout plus endettée: plus de 400 millions de chiffre d’affaires et environ 600M€ de dettes accumulées pour l’Espagnol, contre environ 140 de chiffre d’affaires à l’OL et un résultat de -35,1M€.
Les opposants citent les propos de Gérard Collomb dans Le Progrès du 16 mars indiquant que « si le gouvernement n’a pas délivré lundi 21 la déclaration d‘intérêt général (DIG) pour le Stade des Lumières de Décines (l’OL Land), lui ne signerait pas les arrêtés permettant le lancement par la préfecture des neuf enquêtes publiques sur le sujet ». Les opposants citent d’autres propos du président du Grand Lyon sur Foot01.com: « Actuellement, nous attendons une décision du gouvernement sur la déclaration d’intérêt général qui doit nous permettre de faire en sorte que les collectivités locales puissent financer des accès au grand stade. Ce projet est privé et il est entièrement financé par l’Olympique Lyonnais (ndlr : sauf ses accès spécifiques 3 à 400M€ financés par les collectivités). Aujourd’hui le gouvernement rechigne à me donner cette déclaration d’intérêt général. Je propose que tous les sportifs et tous ceux qui aiment le football
se mobilise pour la lui demander
».

Les thuriféraires du projet OL Land feraient bien d’écouter les opposants à ce projet parmi
lesquels les électeurs de Meyzieu qui ont sorti dès le premier tour la Conseillère Générale
sortante représentant le PS et soutien du projet CollombAulas.

VOIR AUSSI