Mobilité

Sur nos territoires… l’éco mobilité, Paroles de chercheurs

Le secteur des transports est au cœur du fonctionnement de nos sociétés, mais il est aussi au cœur de ses difficultés et des enjeux environnemtaux et sociaux. Les chercheurs de l’INRETS (Institut N national de recherche sur les Transports et leur Sécurité), dont le siège national est à Bron, se consacrent à l’étude des transports dans leur globalité. Et ils viennent de publier un recueil d’articles de vulgarisation scientifique sur leurs travaux.


Il y a cinq ans, un premier recueil d’articles avait été consacré à la sécurité : le système des transports encore sur la lancée d’une croissance parfois effrénée devait répondre à la demande de sécurité, thème sur lequel les chercheurs se sont largement penchés.


Sur nos territoires…l’éco-mobilité, reflète une évolution dans l’angle de vision. Après Jean Louis Borloo, ministre de l’écologie, Guy Bourgeois, directeur général de l’INRETS rappelle que les transports, malgré la crise énergétique, demeurent au centre du développement de la société. Le directeur général de l’INRETS rappelle que les chercheurs de l’Institut se sont largement mobilisés autour des objectifs du Grenelle de l’Environnement.


L’ouvrage est destiné à un public de professionnels de transports soucieux de comprendre les enjeux, économiques, sociaux, environnementaux : responsables d’entreprises, techniciens de collectivités, élus, mais aussi étudiants et grand public.


Il est divisé en deux parties : la première consacrée aux constats, la deuxième aux enjeux. Les articles, parfois sous forme d’entretien révèlent des constats parfois surprenants. Pour les transports de personnes, on apprend que les kilomètres effectués pour le tourisme sont plus nombreux que les kilomètres effectués pour d’autres objectifs. Des articles s’intéressent à la baisse récente des mobilités (durable ou non) au développement des modes doux. Le transport des marchandises, « peu visible mais vital » fait l’objet de plusieurs articles qui abordent les impacts énergétiques d’une production éclatée, le problème des marchandises en ville ou celui du développement de la voie d’eau. Plusieurs articles sont consacrés aux impacts environnementaux des transports ; sur l’air, sur la santé, sur le bruit, sur l’énergie.



La deuxième partie, du livre, consacrée aux enjeux développe deux directions autour d’un thème : les transports doivent être mieux organisés. Les technologies de l’information doivent être appliquées dans de nombreux domaines aussi bien la conduite, l’intermodalité, la gestion de tous les trafics routiers ou non. Une organisation optimale des transports suppose un développement maîtrisé des territoires : moins d’étalement urbain, meilleurs organisation des villes, meilleure régulation des trafics, optimisation des routes, qu’elles soient aériennes, ferroviaires, ou bitumés.



Sur nos territoires… l’éco-mobilité, 25 ans de recherche à l’INRETS, Paroles de chercheurs, volume 2, Les Collections de l’INRETS, 240 pages, 25 euros. A commander à l’INRETS 25 avenue François Mitterrand, Case 24, 69675 Bron Cedex. www.inrets.fr


VOIR AUSSI