Eau

Jusqu’à 50% de l’eau prélevée perdus dans les fuites des réseaux

Une majorité de collectivités perd entre 30 et 50% de l’eau prélevée dans la nature : 1 à 2 litres d’eau sur 4 prélevés sont gaspillés dans les fuites.

La loi Grenelle 2 a permis la publication d’un décret d’application le 27 janvier 2012 pour imposer aux collectivités la réalisation d’un diagnostic de leur patrimoine d’eau potable et d’assainissement d’ici fin 2013, puis l’élaboration d’un plan de résorption des fuites si le rendement de leur réseau d’eau potable est inférieur à 85% en ville, ou 65 à 80% en milieu rural.

A défaut, la redevance de prélèvement d’eau payée à l’Agence de l’eau RMC sera doublée dès 2014. Cela qui peut représenter des millions d’euros à l’échelle d’une grande agglomération, qui s’ajouteront aux coûts supplémentaires déjà générés par les fuites (électricité pour le pompage, réactifs pour le traitement…).

Plus de 500 collectivités font déjà la chasse aux fuites d’eau avec l’aide de l’agence de l’eau obtenue dans le cadre d’un appel à projets lancés en 2012.

VOIR AUSSI