Environnement

KEM ONE succède à ARKEMA dans la filière vinylique

La société KEM ONE qui a repris les activités vinylique du groupe ARKEMA a été créée le 3 juillet.

Elle reprend les activités vinyliques d’ARKEMA selon un accord intervenu à l’automne . Le groupe chimique français s’est séparé de son secteur jugé non rentable qui représentait 11% de son chiffre d’affaires, en versant 100 millions d’euros au repreneur suisse et en prenant en charge 470 millions de dettes.

Le groupe Klesch est présent  dans des activités industrielles  et commerciales très variées: dans le production d’aluminium en Hollande, dans le secteur du raffinage métroiler avec une raffinerie dans le nord de l’Allemagne. Il est présent dans le négoce des matières premières et de matières intermédiaires et entend investir dans des activités variées. Le groupe KLESCH s’intéresse par exemple au secteur du raffinage et s’est porté candidat, sans succès pour la reprise de raffinerie en France ( Petit Couronne, Etang de Berre) mais aussi en Allemagne.

KOME ONE emploiera pour les activité vinyliques,  2600 personnes sur 22 sites industriels, principalement en Europe, mais aussi en Asie et sur le continent nord-américain.

KEM ONE est le troisième producteur européen de PVC avec un chiffre d’affaires de plus d’un milliard d’euros. La société entend mettre en place des solutions vinyliques intégrées en Europe du sud et Méditerranée en fabrication, formulation et transformation du PVC.

Le grupe KLESCH fondé en 1990 a son siège à Genève. Présidée par  A. Gary Klesch, fondateur et président du groupe Klesch, KEM ONE aura pour directeur général Otto Takken.

michel.deprost@enviscope.com

VOIR AUSSI