Énergie

La CNR a de nouveaux projets de petites centrales hydroélectriques

La Compagnie Nationale du Rhône devrait investir dans le cadre de ses Missions d’intérêt général dans le domaine de l’énergie et de la mobilité durable.

La Compagnie lancera sur la période 2014-2018, des chantiers de centrales destinées à participer à l’augmentation de la part d’énergie renouvelables qui doivent représenter 22% du mix électrique.

La CNR va mettre en service des PCH dans le secteur de Lavours, Haut Rhône- (Ain) avec une puissance 4 MW. Une PCGH sera construire à Rochemaure (Drôme) avec une puissance de 6,6MW. Des fonds européens permettront d’équiper cette centrale d’une passe à poissons. Les études sont en cours pour la réalisation d’une PCH à Valabrègues.

 

La CNR projette d’étendre les usages de l’électricité pour la mobilité durable. La Compagnie propose déjà à Lyon l’approvisionnement par des énergies renouvelables d’une flotte de véhicules électriques. La CNR va développer un réseau de bornes de recharge le long du Rhône, à raison en moyenne d’une centrale tous les trente kilomètres. Ce réseau ce bornes de recharge suit, symbolique , en gros, le tracé de Via Rhôna, le long du fleuve, mais évidemment sur des axes de circulation, et dans des agglomérations des territoires rhodaniens. La mobilité électrique est évidemment terrestre pour les véhicules légers, mais aussi pour des expérimentations avec des véhicules utilitaires. La mobilité électrique peut aussi être développée sur l’eau, avec des navettes fluviales réalisant de courts trajets.

VOIR AUSSI