Eau

L’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse lance un appel à projets pour la récupération de l’énergie des eaux usées

Les services publics d’eau et d’assainissement représentent 20% des émissions de gaz à effet de serre d’une collectivité selon l’ADEME). Les mises aux normes des stations d’épuration par des traitements plus poussés a fait augmenter la consommation énergétique, jusqu’à parfois doubler cette dernière.

Par ailleurs, les eaux usées représentent un potentiel énorme d’énergie renouvelable, aujourd’hui quasiment inexploité en France. Une unité de cogénération associée à une digestion des boues permet de produire au minimum 10% de l’électricité nécessaire au fonctionnement d’une station d’épuration. Quelques expériences ont été déjà réalisées en France, par exemple avec la station d’épuration Aqualyon, inaugurée par le Grand Lyon à la Feyssine.

L’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse lance un appel à projets pour développer un fonctionnement plus économe des systèmes d’assainissement. C’est une première nationale dans le monde de l’eau.

Les projets attendus renforceront l’innovation et contribueront à limiter les émissions de gaz à effet de serre, à l’origine du changement climatique. Ils concernent par exemple la mise en place de pompes à chaleur sur les effluents, de micro turbines ou d’unités de cogénération, etc. pour récupérer et produire de l’énergie. Les projets seront financés de 30 à 80%. L’agence financera aussi des travaux de recherche scientifiques sur des technologies innovantes.

Les modalités de l’appel à projets sont sur www.eaurmc.fr/assainissementenergie

VOIR AUSSI