Environnement

Le projet QUANTIHEAT étudie les transferts thermiques à l’échelle nano

Le Centre de Thermique de Lyon (CNRS / INSA de Lyon / Université Claude Bernard Lyon 1)  a lancé le projet européen (QUANTIHEAT) qui  vise à améliorer la compréhension des phénomènes thermiques à l’échelle nanométrique. La maîtrise des transferts de chaleur a une importance fondamentale dans les technologies modernes intégrant des nanocomposants ou des matériaux nanostructurés. Le développement, l’amélioration et l’optimisation des systèmes de domaines aussi variés que la microélectronique, les micro- et nano-systèmes (MEMS/NEMS) et les nouveaux dispositifs de récupération ou de conversion d’énergie (thermoélectriques par exemple) requièrent un contrôle minutieux des propriétés thermiques aux micro et nanoéchelles.

Les mécanismes de transferts de la chaleur à l’échelle nanométrique sont  très différents de ceux observés à l’échelle macroscopique. Ils ne sont pas encore compris.

Le projet QUANTIHEAT a l’ambition de construire une base scientifique solide pour établir cette “nanométrologie thermique”. QUANTIHEAT  développera de nouveaux instruments d’étude des transferts thermiques à l’échelle ultra-locale.  QUANTIHEAT devrait conduire à une meilleure maîtrise des phénomènes thermiques à l’échelle nano et favoriser le transfert de nouvelles méthodes de caractérisation thermique vers l’industrie.

Le consortium impliqué dans le projet comprend des partenaires académiques – physiciens, spécialistes en science des matériaux, spécialistes en modélisation, expérimentateurs et microscopistes -, des partenaires industriels dont des PME et des constructeurs d’équipements de caractérisation, ainsi que des instituts de métrologie et des plateformes de micro et nanofabrication.

Le projet mobilise 21 partenaires de 9 pays européens est financé dans le cadre du 7e programme-cadre de recherche de la Commission européenne pour 4 ans. QUANTIHEAT est coordonné par Séverine Gomès, chercheuse CNRS au Centre de Thermique de Lyon (CETHIL, CNRS / INSA de Lyon / Université Claude Bernard Lyon1).

VOIR AUSSI