Énergie

Le Syndicat des Energies Renouvelables demande le soutien des investissements industriels


Le financement des projets et investissements  doit être assuré par un programme Bpifrance « ENR » pour faciliter l’accès aux crédits sur le modèle de kfW. Bpifrance doit permettre d’accélérer ce soutien tant pour le financement des projets ENR que pour l’investissement dans l’outil industriel

De nouveaux programmes doivent être lancés dans le cadre des investissements d’avenir  avec des démonstrateurs, des appels  à manifestation d’intérêt pour tester les solutions de stockage d’électricité produite à partir d’ENR  en accordant 500 millions d’euros sur 5 ans, issus des fonds du Plan d’Investissements d’Avenir, à un plan R&D « EnR performances » (solaire thermique, pompes à chaleur, bois énergie et biogaz performants).

Accélérer le développement industriel  à travers la programmation d’appels d’offres pluriannuels pour le solaire  en identifiant et en promouvant des solutions à forte valeur ajoutée nationale (création de labels) en donnant de la visibilité aux acteurs (porteurs de projets, industriels et investisseurs) avec la fixation d’objectifs pour chaque filière ENR dans la Programmation pluriannuelle des investissements

– en mettant en oeuvre les plans industriels « énergies renouvelables », « industrie du bois », « chimie verte et biocarburants » présentés le 12 septembre 2013 par le Président de la République

– en favorisant les actions de promotion d’une marque France à l’international pour chaque filière ENR, à l’instar de France Solar Industry, French Fire et Windustry France. Un plan de développement des ENR dans les DOM COM pour atteindre l’objectif de 50 % d’ENR dans la consommation d’énergie en 2020

VOIR AUSSI